jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,338
Personnes infectées
Updated on 21 October 2021 à 0:18 0 h 18 min
DRC
5,317
Personnes en soins
Updated on 21 October 2021 à 0:18 0 h 18 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 21 October 2021 à 0:18 0 h 18 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 21 October 2021 à 0:18 0 h 18 min

Le Ministre des Finances Sele Yalaghuli paie au moins 1,3 million de dollars au cabinet Baker McKenzie pour le conseiller sur ses discussions avec le FMI

- Publicité-

Le cabinet Baker McKenzie perçoit au moins 1,3 million de dollars pour conseiller le Gouvernement congolais et plus précisément le Ministre Sele Yalaghuli, dans ses discussions avec le FMI.

« Voici les honoraires du cabinet Baker McKenzie pour conseiller Kinshasa, et plus précisément le ministre Sele Yalaghuli, dans ses discussions avec le FMI (au moins 1,3 million de dollars), » lit-on dans le compte tweeter de Olivier Liffran, journaliste à AfricaIntelligence.

L’habitude de payer des cabinets pour le lobbying et les conseils est bien ancrée dans la mentalité des dirigeants congolais.

La dernière en date est celle de la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko qui a aligné 37.500 USD, à raison de 7.500 USD par mois étalés sur cinq mensualités, afin de payer Greystone Global Strategies, un cabinet de lobbying basé à Washington aux Etats-Unis d’Amérique.

Le contrat signé, le 30 juillet dernier, est entré en vigueur le 1er août et sa validité court jusqu’au 31 décembre 2020.

D’après l’extrait du Foreign Agents Registration Act (FARA), Greystone Global Strategies a été embauché, aux frais de l’Etat par Jeannine Mabunda, afin de concevoir et de mettre en œuvre un programme de relations gouvernementales et de communication au profit de l’Assemblée nationale.

L’objectif final étant de sensibiliser les principales parties prenantes aux États-Unis concernant le rôle constitutionnel et les priorités politiques de la chambre basse du Parlement congolais.

Bien plus, lit-on dans la copie du contrat, « Greystone Global Strategies a également été chargé d’identifier de nouveaux domaines de partenariat et de collaboration avec les institutions américaines pour soutenir l’Assemblée nationale de la RD Congo dans la mise en œuvre des meilleures pratiques »

Dans l’opinion, ce recours aux lobbyistes américains fait l’objet des critiques parfois acerbes.

- Advertisement -

Thierry Mfundu

notre sélection