lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

Justice: Un avis de recherche du parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete émis contre la députée provinciale de Mbuji Mayi Christelle Kasanji

- Publicité-

Le Parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete a émis un avis de recherche contre la députée provinciale de Mbuji Mayi, Christelle Kasanji, ce 18 août 2020.

Le mandat signé par le procureur général, Sylvain Kaluila demande au sous-chef d’état major de renseignements des FARDC et à l’inspecteur en Chef, chef de brigade criminelle d’entreprendre d’intenses recherches en vue de retrouver la nommée Bukumbabu Ngoyi Christelle, députée provinciale de Mbuji-Mayi en sejour à Kinshasa.

L’intéressée est poursuivie du chef d’offense au Chef de l’État (article 1er de l’ordonnance-loi n°800 du 16 décembre 1963 relative à la repression des offenses au Chef de l’État).

En cas de sa découverte, le procureur ordonne de l’appréhender et de l’acheminer sous bonne escorte au parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/ Matete.

Visiblement les excuses publiques de la députée provinciale n’ont pas convaincues le Procureur Général.

En effet, cette dame fille du sénateur Ngoy Kasanji s’est illustrée par des injures publiques contre la première dame Denise Nyakeru Tshisekedi alors que la police procédée au déguerpissement de leur résidence familiale suite à un litige foncier les opposant à Gabriel Mokia, en exécution d’une décision du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection