lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min

« Un dialogue privilégié et une diplomatie forte, le fruit du retrait de l’armée Zambienne de la RDC » Marie Tumba Nzeza

- Publicité-

« Le Président de la République privilégie la diplomatie, et cette diplomatie a fait son travail pour obtenir le retrait annoncé de l’armée zambienne des localités de la RDC qui est un signal fort, » a déclaré la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza.

Au cours d’un entretien samedi avec la presse locale où elle a fait savoir que, « Le Président de la République a privilégié le dialogue ,la diplomatie, nous avons mené cette diplomatie ,et voilà, elle nous a donné un résultat positif. Je crois que dans le monde actuel, dans le monde moderne, le monde civilisé, le Président a eu raison à utiliser le dialogue, d’utiliser la diplomatie pour pouvoir résoudre ce genre de problème », a-t-elle dit, avant d’ajouter que « nous avons été en Zambie , nous avons montré nos cartes et donné nos arguments, nous avons continué malgré ce que nous discutions entre nous et la Zambie, nous avons été voir le Président du Zimbabwe qui était à la tête de la Troïka de la SADC pour pouvoir lui soumettre le même problème , et demander l’intervention de la SADC pour qu’on en finisse avec ce problème, ce qui a été fait ».

Marie Tumba Nzeza a fait remarquer que les relations entre les pays sont fondées sur les intérêts économiques et d’autres.

« Nos intérêts à nous comme certainement les intérêts de la Zambie sont, que nous continuons nos relations et que nous les améliorons même parce que plus que nous aurons de bonnes relations économiques fructueuses pour les deux parties, au moins nous aurons tendance à nous faire la guerre pour un sujet ou un autre. »

La RDC et la Zambie doivent continuer à améliorer leurs relations économiques, mais la vigilance est de mise pour les respect des frontières, a noté la ministre des Affaires étrangères.

Et d’ajouter,

« Nous allons certainement continuer et améliorer nos relations économiques, cela ne nous empêche pas d’être vigilants par rapport à nos frontières. Nous donc accroître notre vigilance pour nos frontières soient intangibles, qu’elles ne puissent pas être touchées par qui que ce soit de nos voisins » .

Kashama

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...