lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min

RDC: Sur fond de contestation du FCC, le nouveau président de la Cour de cassation prend officiellement ses fonctions

- Publicité-

Alors que le Front Commun pour le Congo, FCC, conteste les nouvelles mises en place au sein de l’armée et de la justice, le nouveau président de la cour de cassation, David Christophe Mukendi, a été officiellement installation ce mercredi 22 juillet 2020, à Kinshasa.

Ce dernier a remercié le Chef de l’état pour son engagement à établir un état de droit sur toute l’étendue de la RDC tout en indiquant que la justice en République démocratique du Congo est en train d’être élevée grâce au changement du discours politique observé au plus haut niveau de l’Etat. 

Il affirme que la magistrature en RDC qui a été de tout le temps vilipendée, traînée dans la boue, commence à se redresser dans l’imaginaire populaire et à reprendre son blason terni.

« Tout cela, il faut le reconnaître, parce que le discours politique a changé au plus haut niveau du pays. Les magistrats étaient tout le temps vilipende et c’est sur eux que l’opprobre était jeté. Aujourd’hui, on élève la justice au point d’en faire un pilier de l’avènement de l’État de droit », a déclaré David Christophe Mukendi à la presse.

Appelant à la consolidation de ces acquis au niveau de la cour de cassation, le nouveau président demande à ce que cela ne soit pas dissout et qu’il soit consolidé par les actes qui vont être poser par la suite.

Nommé vendredi dernier par le président de la République dans une ordonnance rendue publique à la RTNC, le nouveau président de la cour de cassation a pris ses fonctions dans un contexte marqué par le refus du Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba d’endosser ses nominations et de sa plate-forme, le FCC qui juge illégal ses nominations et qui demande au premier ministre de rencontrer rapidement le Chef de l’état pour aplanir ses divergences.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

3 Commentaires

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...