lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 9:59 9 h 59 min

RDC: La famille d’une patiente décédée de Covid-19 accuse H.J. Hospitals d’escroquerie

- Publicité-

Par le biais de son avocat, Me Papy Mutombo, la succession Rose Nseya Kabombo, défunte morte de Covid-19 à Kinshasa, dénonce les actes supposés d’escroquerie à charge des responsables de l’hôpital H.J. Hospitals Sarl situé sur le Boulevard Lumumba dans la commune de Limete. Dans sa lettre des doléances à charge de cet hôpital datée du 17 juillet et adressée au Ministre de la santé publique, Me Papy Mutombo, liquidateur de la succession Rose Nseya Kabombo, note que d’après le certificat de décès établi par cet hôpital, sa cliente est décédée après avoir souffert de Covid-19.

En RDC, les autorités ont décrété la gratuité des soins médicaux pour les patients atteints par cette maladie. Plusieurs hôpitaux publics et privés ont été retenus comme centre de traitement. HJ Hospital est bel et bien agréé parmi les hôpitaux qui reçoivent des subventions de l’Etat pour traiter gratuitement les patients de Covid-19 à Kinshasa.

Curieusement, Me Mutombo Mwamba Nzambi note avec regret que tous les soins administrés à Madame Rose Nseya ont été facturés à plus de 20.000 Dollars Américains comme l’attestent les 18 pièces cotées et paraphées en annexe, également consultées par POLITICO.CD. Joint au téléphone, un membre de famille de la défunte confirme l’information. « Et comme si cela ne suffisait pas, à la mort de Madame Rose Nseya Kabombo survenue dans cet hôpital le 13 juillet dernier, les responsables de cet hôpital ont encore exigé une somme non autrement identifiée de 7500 Dollars américains avant de lui livrer le corps« , avoue-t-il, corroborant les propos de l’avocat.

Complètement essoufflée et déboussolée, la famille s’est résolue à payer cash 20.000 Dollars. Elle a aussi donné en gage une jeep Hilux de fabrication 1999 pour garantir le règlement de la solde de 1500 Dollars américains dans le délai d’un mois, alors que, selon ses dires, l’hôpital avait saisi la dépouille de la défunte.

Face à ce qu’il qualifie d’escroquerie, Me Papy Mutombo exige aux autorités de la République notamment le Ministre Eteni Longondo d’interpeller les responsables de cet hôpital et les instruire à rembourser les sommes d’argent perçues indûment à l’occasion de l’hospitalisation et du décès de la feue Rose Nseya Kabombo.

POLITICO.CD a joint cet Hôpital privé, qui a refusé de commenter le cas, évoquant le « secret médical ». Notre rédaction est invitée à s’enquérir davantage de la situation ce jeudi auprès des dirigeants de l’Hôpital.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...