lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 13:59 13 h 59 min

Covid-19 : « le Ministre de la Santé signe seul le décaissement de gros montant » (vice-Ministre de la Santé)

- Publicité-

« Très confidentiel », il s’agit là de la mention d’un Mémorandum du 29 juin 2020 du vice-Ministre de la Santé, Albert M’peti Biyombo adressé au Premier Ministre Sylvestre Ilunga dont le contenu, aux révélations accablantes, vous est divulgué par politico.cd

« Je me fais le devoir républicain de vous apporter les informations sur la gestion calamiteuse et opaque au sujet de ces fonds car ayant l’intime conviction qu’il y a une gabegie financière et l’affairisme qui ont élu domicile au Ministère de la Santé », déclare Albert M’peti.

Pour le vice-Ministre de la Santé, la gestion des fonds alloués par le Gouvernement et des fonds reçus des partenaires techniques et financiers, se fait en dehors de toute orthodoxie financière.

« le Ministre de la Santé signe seul le décaissement de gros montant et ne m’a jamais associé dans la gestion de ce fonds sauf, des petites sommes », a précisé le vice-Ministre M’peti.

Et de poursuivre :

« Alors que je devais contresigner suivant les prescrits de l’ordonnance N°20/016 du 27 mars 2020 portant organisation et fonctionnement du Gouvernement ».

Albert M’peti révèle qu’il existe, au Ministère de la Santé, des solides réseaux mafieux créés à dessein pour détourner ces fonds. De même que certains membres du cabinet, admet le vice-Ministre M’peti, de concert avec ces réseaux mafieux, dilapident systématiquement les fonds alloués par le Gouvernement et les partenaires.

« Ces réseaux mafieux exigent des retrocommissions jusqu’à hauteur de 35% auprès des structures bénéficiaires de ces fonds », déplore le vice-Ministre de la Santé.

Le vice-Ministre de la Santé, Albert Biyombo, témoigne avoir régulièrement subi des pressions pour signer certains documents jugés, non prioritaires et complaisants, se rapportant au bon d’engagement concernant l’achat de produits pharmaceutiques ou encore un ordre de paiement.

- Advertisement -

« Afin d’éviter à la République le paiement des dépenses non éligibles qui s’élèvent déjà à plus de 8 millions d’USD auprès de la Banque Mondiale, le Fond Monétaire International et autres partenaires techniques et financiers comme ne cesse de le rappeler Son Excellence Monsieur le Ministre des Finances sous votre leadership »

Et de continuer :

« J’ai voulu attirer votre attention sur la gestion désastreuse et antipatriotique des fonds destinés à lutter contre la Covid-19 », a souligné Albert Biyombo.

Il sied de relever que depuis le lundi 6 juillet 2020, le personnel de la riposte contre la Covid-19 est en grève, à cause de 3 mois d’arriérés de salaire.

Sur ce, ils ont déposé leur deuxième mémo, cette fois-ci au Président de la République, après le premier qui n’a trouvé aucune satisfaction après un échange le samedi 4 juillet avec le porte-parole du Premier Ministre.

Hervé Pedro

3 Commentaires

  1. Bon boulot monsieur le vice ministre. Il faut dénoncer tous les cas des détournement dans notre pays afin d’arrêter cette hémorragie des millions de dollars qui se dissoudent a la merci de certaines personnes en lieu et place de la communauté.
    Nous attendons l’application de l’état de droit

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...