lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 7:59 7 h 59 min

RDC: Les Kimbanguistes et les Musulmans désavouent à leur tour Ronsard Malonda

- Publicité-

Après les catholiques et les protestants, c’est au tour des Kimbaguistes et les Musulmans de désavouer la candidature de Ronsard Malonda comme délégué des confessions religieuses à la CENI. « Nous précisons avec force que Ronsard Malonda n’est pas candidat (président de la CENI) de l’Église Kimbanguiste« , déclare Appo Salimba Mwana, chargé des missions du chef spirituel et représentant légal de l’église Kimbanguiste sur TOP CONGO FM.

Appo Salimba note que cela a été clairement expliqué par la déclaration officielle et la mise au point faite par l’église Kimbanguiste, au travers de ses 4 représentants légaux dont les révérends Katembo, Mario, Mududu et Rumba. Ces derniers ont expliqué, selon le chargé des missions du chef spirituel et représentant légal de l’église Kimbanguiste, à la nation congolaise, que l’Église ne reconnaît absolument pas Ronsard Malonda comme étant candidat de l’Église Kimbanguiste.

Pour marquer leur désaccord dans le choix de Ronsard Malonda, le chargé des missions du Chef spirituel Kimbanguiste annonce par la même occasion que « le Révérend Elebe Kapalay n’est plus représentant de l’Église Kimbanguiste auprès des confessions religieuses ainsi qu’auprès des institutions politico-administratives de notre pays« .

Il indique que le désormais ex-représentant Kimbanguiste à la Commission d’intégrité et de médiation électorale (CIME) avait présenté, sans accord du Chef spirituel Simon Kimbangu Kiangani, la candidature de Ronsard Malonda comme président de la CENI. Appo Salimba souligne par ailleurs que Ronsard Malonda « n’est pas Kimbanguiste et ne l’a jamais été ». C’est pourquoi, le révérend Delphin Élebe Kapalay « est remplacé à la CIME par le Révérend Mududu Don Mpaulu », par le représentant légal de l’église Kimbanguiste, Simon Kimbangu Kiangani.

Cette opinion des kimbanguistes est aussi partagée par la communauté musulmane qui se dit victime d’un faux. La Communauté islamique en RDC (COMICO) dit ne fait pas partie de 6 confessions religieuses ayant désigné Ronsard Malonda. C’est ce qu’affirme l’imam Abdoul Ngoma, qui se présente comme représentant légal adjoint de la COMICO. « Tout acte posé, dans ce sens, est un faux et n’engage que son auteur qui n’avait ni mandat, ni qualité pour engager la communauté islamique en RDC« , a-t-il dit.

La Communauté islamique en RDC croit fermement que cette question (de désignation du représentant des confessions religieuses à la CENI) doit être traitée avec responsabilité afin « d’épargner notre peuple des déboires électoraux vécus en 2006, 2011 et 2018 », ajoute-t-il. Le Conseil national des églises communautaires catholiques indépendantes, copte et orthodoxe ont dans une déclaration, demandé au Chef de l’Etat de « tenir compte de toutes les contestations sur la désignation et l’entérinement de Ronsard Malonda comme président de la CENI ».

Dans une déclaration faite le 12 juin dernier, la Communauté islamique, l’Eglise Kimbaguiste, l’Église de Réveil du Congo, l’Eglise Orthodoxe, l’Armée du Salut et l’Union des Eglises Indépendantes du Congo, avaient appuyé la désignation de Ronsard Malonda comme candidat des confessions religieuses, à la CENI et la régularité du processus de désignation. « Le candidat Ronsard Malonda qui a obtenu 6 voix est resté seul en lice. Tirant les conséquences de ce fait, les 6 chefs des confessions religieuses l’ont désigné comme candidat commun à la CENI et ce, conformément à la charte des confessions religieuses, spécialement en son article 17 », disent-ils dans leur déclaration.

Notons que le Chef de l’État, Félix Tshisekedi a promis au cours du conseil des ministres de ce vendredi 03 juillet de veiller à la crédibilité du processus électoral en cours.

Plusieurs organisations, mouvements citoyens et partis politiques ont appelé à des manifestations pour dire non à la candidature de Ronsard Malonda à la présidence de la CENI.

- Advertisement -

Ce samedi 04 juillet, le CLC, Filimbi, Lucha et les congolais debout ont manifesté à Kinshasa avant d’être dispersés par la police à coup des gaz lacrymogènes.

Thierry Mfundu

3 Commentaires

  1. Le vin est tiré il faut le boire il est déjà élu on y reviendra pas par ce que les catholiques sont mecontents et veulent imposer leur volonté

  2. Si quelqu’un me lu et qu’il peut entrer en contact avec M. MALONDA, qu’il lui montre cet extrait.

    M. Malonda, dans la Bible, il est écrit que « le jour où Jésus fut né, tout Jérusalem fut bouleverser ». Et, cela entraina la mise à mort des enfants par Hérode. Personne ne vous connaissez auparavant, mais dès que votre fut cité, toute la RDC fut secouée comme pris dans un tremblement de terre. Il y eut de même des morts parmi les manifestants. Vraiment tu as une grande étoile et profite de ce qui vient de se passer pour cultiver votre nom. Sans rien faire, l’opposition vous a rendu célèbre partout en RDC. Le Bakongo ont toujours recherché un Leader charismatique et je vois vraiment que vaous avez cette étoile. Profiter de votre renomé actuel pour faire de la politique active. Donald Trump, malgrè les protestations, est quand même devenu Président des USA. Comprenne qui pourra. A part Tshisekedi Père, tu es le seul congolais dont toute la nation se mobilise, abandonnant leur champs, leurs occupations pour marcher. C’est un phénomène spirituel d’une grande envergure annonçant ton futur.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...