lundi, septembre 14, 2020
DRC
10,390
Personnes infectées
Updated on 14 September 2020 à 23:00 23 h 00 min
DRC
370
Personnes en soins
Updated on 14 September 2020 à 23:00 23 h 00 min
DRC
9,756
Personnes guéries
Updated on 14 September 2020 à 23:00 23 h 00 min
DRC
264
Personnes mortes
Updated on 14 September 2020 à 23:00 23 h 00 min

l'info en continu

Manifestation contre les propositions de lois Sakata et Minaku: L’UDPS demande au FCC d’écouter le peuple

- Publicité-

Réagissant suite aux manifestations contre les trois propositions de lois initiées par les deux députés nationaux membres du FCC, Aubin Minaku et Gary Sakata, « L’UDPS/Tshisekedi affirme qu’elle détient encore à ce jour son mot d’ordre entre ses mains, qu’elle ne l’a pas encore donnée, mais qu’elle n’hésitera pas à le faire en cas de refus du FCC d’écouter le peuple ».

C’est le contenu du communiqué de ce parti, signé par Simon Kalenga, porte-parole a.i de l’UDPS/Tshisekedi. 

- Publicité-

« Il est surprenant d’entendre quelques responsables du FCC en difficulté avec le peuple congolais décider à se prendre en charge et chercher déjà à faire de l’UDPS/TSHISEKEDI leur bouc émissaire  », souligne ce communiqué.

Le parti au pouvoir dit, par ailleurs, connaître le mode opératoire du régime déchu qui « consiste à se victimiser afin de justifier à l’avance des représailles préméditées destinées à décapiter la poussée démocratique ». 

« Le souvenir du 19 septembre 2016 est encore frais dans la mémoire des Congolais », dit l’UDPS.  

En définitive, l’UDPS demande aux services attitrés de la République de suivre de près tout ce qui se dit sur ce qui se tramerait. 

« Toute l’opinion en est avertie et prise à témoin« , conclut le parti présidentiel. 

Il sied de rappeler que, dans son communiqué de presse qui a été rendu public le 22 juin dernier, le parti présidentiel s’était dit prêt à donner son mot d’ordre au peuple congolais pour barrer la route à l’initiative de deux députés FCC, Aubin Minaku et Gary Sakata.

Des manifestations ont eu lieu les lundi, mardi, mercredi et jeudi autour du Palais du peuple, siège du Parlement à Kinshasa et dans plusieurs villes du pays, dont Lubumbashi et Mbuji-Mayi, pour reclamer le retrait des propositions de lois Minaku et Sakata.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

La sécurité de la diaspora chinoise en RDC au centre de l’échange entre Gilbert Kankonde et Zhu jing

Le vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, Gilbert Kankonde Malamba, a reçu, lundi 14 septembre 2020 dans son...

Visite de JM Kabund aux victimes des attaques des criminels du centre de santé d’État Tordeur à Kisenso

Le député national élu du Mont Amba, Jean Marc Kabund, a rendu visite au personnel soignant et aux malades du centre de...

La sécurité du Palais du peuple évoquée à la Primature

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a tenu, lundi 14 septembre 2020 à la Primature, une séance de travail  consacrée à faire...

RDC : la police arrête 8 Chinois en situation irrégulière à Mambasa

La Police nationale congolaise (PNC), à travers son département de lutte contre la criminalité économique et financière (LCEF), a arrêté 8 Chinois...

RDC : Une séance de travail tripartite entre le Premier Ministre et les présidents de deux chambres du Parlement

Une séance de travail tripartite s'est tenue, ce lundi 14 septembre 2020, au bureau du Parlement entre le Premier Ministre, Sylvestre Ilunga...