mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min

La RDC a besoin de 4,4 milliards USD pour relancer son agriculture

- Publicité-

Intervenant sur la radio Top Congo FM, le ministre congolais de l’Agriculture, Joseph-Antoine Kasonga, a indiqué que le Plan national de relance agricole est chiffré à 4,4 milliards de dollars américains.

Le ministre note que ce fond ne provient pas des bailleurs de fonds, mais il s’agit plutôt d’un programme volontariste qui n’est pas repris dans le budget de la République.

Joseph-Antoine Kasonga affirme que c’est un crédit fournisseur que l’État congolais a pris auprès des banques et qui va permettre au pays de moderniser son agriculture, de le mettre en valeur et de hausser le niveau de vie des agriculteurs et des éleveurs. « 33 000 hectares ont été prévus par le Gouvernement pour les sociétés qui dépendent du ministère de l’Agriculture, dont le Domaine agro-industriel présidentiel de la N’sele (Daipn) et le Parc agro-industriel de Bukanga-Lonzo dans le cadre de la lutte contre la covid-19, » a déclaré le ministre de l’Agriculture, tout en soulignant qu’il a demandé au Gouvernement de lui accorder 46 millions de dollars américains pour couvrir ce programme de 33 000 hectares.

Un programme qu’il dit avoir élaboré avec l’ensemble de partenaires nationaux associés au projet de l’agriculture et qui va permettre à la longue de produire jusqu’en 132 millions de dollars américains en termes de production agricole pour les 46 millions de dollars américains que le pays aura dépensé pendant 3 ou 4 ans.

Le programme ainsi élaboré permettra à un agriculteur de produire 800 kg de maïs produits sur 1 hectare à 4 000 Kg en moyenne. Il passera donc d’un gain de 800 dollars américains à 4000 dollars américains pour 500 dollars américains dépensés pour la production étant donné que 1 kg équivaut à 1 dollar américain, selon le ministre de l’Agriculture.

Joseph-Antoine Kasonga affirme cependant qu’ils vont recourir aux semences hybrides du maïs produites localement.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne suis pas d’accord avec vous svp. notre terre est tres facile a cultiver et ne demande pas cet argent svp. BUKANGALONZO a pris combien pour estimer ce montant? J’estime que vous ne connaissez pas ce pays svp

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...