PUBLICITÉ

RDC: Le protocole de traitement du Dr Jérôme Munyangi « retenu » dans la lutte contre la covid-19

Le protocole médical du Docteur Jérôme Munyangi Wa Nkola a été retenu dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19 en République démocratique du Congo, annoncent les autorités sanitaires. Dans une lettre adressée au chercheur congolais, la commission scientifique du ministère de la Recherche Scientifique lui annonce la nouvelle.

« En effet, à l’issu des travaux de la commission scientifique que j’ai mise en place pour appuyer le comité multisectoriel de riposte à la Pandémie de Covid-19, votre protocole (APPI-19) a été retenu comme pouvant faire partie de l’arsenal médical de la lutte contre la covid-19 dans notre pays« , indique ce document consulté par POLITICO.CD.

- Publicité-

Il est commandé au docteur Jérôme Munyangi d’entrer en contact avec « le Pool scientifique afin de présenter son dossier et procéder éventuellement aux essais cliniques. »

La République démocratique du Congo a mis en place un Pool Scientifique composé des experts de la Task Force de la présidence de la République, de la primature, de l’INRB et ceux des ministères de la Santé et de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus qui ravage le pays. Le président Félix Tshisekedi avait rencontré le 12 mai dernier le docteur Jérôme Munyangi.

Depuis le début de l’épidémie le 10 mars 2020, le cumul des cas est de 3.495, dont 3.494 cas confirmés et 1 cas probable. Le comité multisectoriel de lutte contre le coronavirus en RDC a rapporté ce mercredi 3 juin 2020 trois nouveaux cas de décès. Ce qui fait au total 75 patients morts depuis le début de la de la pandémie. 

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

3 Commentaires

  1. En quoi le vieux libanais Jammal est fautif ?
    Le fournisseur peut-il savoir si son client a volé l’argent de son organisation ?

Comments are closed.

EN CONTINU