mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 12:02 12 h 02 min

RDC: Le mandat désignant Kabund président intérimaire de l’UDPS n’a pas été déclaré au ministère de l’Intérieur

- Publicité-

Le mandat spécial désignant Jean-Marc Kabund président a.i de l’UDPS a été signé le 22 et notarié le 25 janvier 2019, sans qu’il ne soit déclaré au ministère de l’Intérieur comme l’exige l’article 17 de la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques. C’est le contenu de la lettre du Secrétariat Général aux relations avec les partis politiques adressé à Augustin Kabuya, actuel Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social.

Cette lettre fait suite à une correspondance portant conformité de la résolution du 27 avril 2019 de la convention démocratique du parti, CDP, dont la structure est reconnue par les statuts politique dénommé UDPS/Tshisekedi, ensuite par le Ministère de l’intérieur. En outre, insiste le document, cette conformité « s’appuie davantage sur les décisions du 17 janvier 2019 portant désignation des membres de la convention démocratique du parti ainsi que celle du 17 janvier 2019 portant convocation de la session extraordinaire de la convention démocratique du parti par le président national de l’UDPS/Tshisekedi. Toutes ses décisions ont été prises conformément aux dispositions des statuts et règlements du parti.« 

Toutefois, le gestionnaire des partis politiques au ministère de l’Intérieur se dit surpris en annexe de la lettre de Augustin Kabuya, la photocopie du mandat nommant Jean-Marc Kabund aux fins d’assumer l’intérim du président de l’UDPS/Tshisekedi. « Il sied de rappeler que le mandat spécial désignant Kabund président a.i a été signé le 22 et notarié le 25/01/2019 sans qu’il ne soit déclaré au ministère de l’Intérieur comme l’exige l’article 17 de la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques qui stipule: le parti politique fonctionne conformément aux dispositions de la présidente loi, de statuts et de son Règlement intérieur. Il est administré et dirigé par ses organes statutaires…« 

Il me revient de préciser que l’avis de conformité émis par l’administration dans la lettre du 30 avril 2019 est un accusé de réception de la lettre du 27 avril 2019 adressée au Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur dont le SG aux relations avec les partis politiques a été amplificateur et qui ne donne aucun pouvoir à quiconque de diriger l’UDPS/Tshisekedi, ce qui ne relève pas de notre compétence.

Pour ce, le Secrétariat Général aux relations avec les partis politiques demandé à Augustin Kabuya de se conformer aux dispositions des statuts, règlements du parti, code d’éthique et code de bonne gouvernance du parti dénommé UDPS.

C’est depuis le 22 janvier 2019 que Félix Tshisekedi, alors Président de l’UDPS, avait signé un mandat spécial confiant à Jean-Marc Kabund, alors secrétaire général, « toutes les prérogatives reconnues au Président du parti jusqu’à la fin de son indisponibilité ». Kabund avait, par la suite, désigné Augustin Kabuya pour le remplacer au poste de secrétaire général. Ce remaniement suscite jusqu’à présent des remous au sein du parti. Plusieurs cadres dont la majorité des membres du « Collectif sauvons l’UDPS » avaient dénoncé la violation des statuts du parti, à l’instar de l’ancien secrétaire général de l’UDPS Jacquemin Shabani et le député national Paul Tshilumbu.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...