mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 17:03 17 h 03 min

L’UDPS juge inopportun de remplacer JM Kabund et lui demande de saisir la justice

- Publicité-

L’UDPS refuse de designer un autre candidat pour remplacer Jean-Marc kabund au poste de premier vice président, et demande à ce dernier de saisir les instances judiciaires pour rentrer dans ses droits.

C’est le contenu de la déclaration politique émanant du secrétariat général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social du 28 mai 2020 et signé par Augustin Kabuya après la réunion extraordinaire tenue le mardi 26 mai 2020 à son siège national à Kinshasa sous la direction du secrétaire général du parti et élargie aux fédérations de Kinshasa, la ligue des femmes et à la ligue des des jeunes du parti pour statuer sur ce qu’il qualifie de « forfaiture orchestrée et exécutée par le FCC et ses sous traitants contre JM Kabund », président ai de l’UDPS et désormais ancien premier vice-président de l’assemblée nationale.

Il prévient que tout député national de sa liste qui violerait la résolution susmentionnée sera considéré comme ayant délibérément quitté le parti et de ce fait, sera sanctionné conformément aux dispositions pertinentes de la constitution de la RDC, des statuts et reglement intérieur du parti.

L’UDPS/Tshisekedi rappelle que depuis le début de la coalition FCC-CACH, elle fait face à plusieurs actes de provocation et de défiance de la part de son partenaire dont les agissements visent à manifestement à freiner les efforts fournis par le chef de l’État en vue de l’amélioration du bien être de la population.

L’UDPS constate qu’en réalisant son passage en force pour destituer JM Kabund de son poste de premier Vice président de l’Assemblée nationale et ce, en violation de tout prescrit en la matière, le FCC vient de donner un coup fatal à l’UDPS.

Il sied de rappeler que la destitution de JM Kabund au poste de premier Vice président de l’Assemblée nationale après une pétition relative à sa déchéance émise par le député national Jean Jacques Mamba du MLC.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

  1. Depuis l’époque du maréchal Mobutu et des Kabilies,l’Udps n’a jamais voulus sublir des injonctions. E. Tshisekedi ou rien, J.M. Kabund ou rien .Je soutiens la déscision de la direction politique à 100 %.On ne cedéra à rien.Et si le FCC s’ en tête , le président de la république considérrera l’Afdc/a BAHATI LUKWEBU.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...