l'info en continu

RDC: Jean-Jacques Mamba va être placé en « résidence surveillée », son procès renvoyé au 27 mai

- Publicité-

Le député député Jean-Jacques Mamba, du Mouvement de Libération du Congo (MLC), va être placé en résidence surveillée, alors qu’il est poursuivi en flagrance par le Parquet général près la Cour de cassation. Son procès a été renvoyé au 27 mai.

Après une audience publique de la cour de cassation siégeant en matière répressive en procédure de flagrance ce samedi 23 mai, le tribunal a placé Jean Jacques Mamba en résidence surveillée et renvoyé la prochaine audience le 27 mai prochain.

- Publicité-

Lors de cette audience, c’est le procureur général faisant office du ministère public avait sollicité la mise en résidence du député Jean Jacques Mamba. Le député de l’opposition a été arrêté ce samedi matin par les inspecteurs de la Cour de cassation suivant un mandat d’amener établi par Bernard Mikobi Minga, avocat général. Il est poursuivi pour faux en écriture et usage de faux. Il s’est défendu en relevant plusieurs exceptions notamment liées à son mandat de député national. Il a par ailleurs fait remarquer qu’il a besoin d’avocats conseils de son choix, alors qu’il se défendait seul devant les juges.

Des discussions sont en cours pour établir le lieu où le député sera placé en détention. Ses proches et conseil ont proposé qu’il soit placé en résidence surveillée à son domicile à Kinshasa où il a été arrêté. La Cour envisage un hôtel ou un autre endroit.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU