Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min

Covid-19 en RDC: vers un déconfinement « progressif et géographique »

Alors que la République démocratique du Congo approche les 2000 cas de contamination à la Covid-19, les autorités réfléchissent sur des moyens de déconfinement, notamment de la commune de la Gombe, centre des affaires de la capitale Kinshasa.

Le premier ministre Sylvestre Ilunga a été au Sénat, ce jeudi 21 mai 2020, donner sa réponse à la question orale avec débats, lui adressée par le Sénateur Jean Bakomito Gambu, sur la gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19, ainsi que ses conséquences socio-économiques en RDC. Le Chef du gouvernement congolais a tout d’abord brossé la situation épidémiologique de la maladie de la Covid19. La RDC compte 1.945 cas confirmés et 1 cas probable, et 61 décès, 312 personnes guéries et 1.135 patients en bonne évolution.

Il a ajouté que les mesures complémentaires prises en date du 23 avril dernier, consacrent le port obligatoire des masques dans tous les lieux publics jusqu’à la déclaration de la fin de l’épidémie de COVID-19. « Le gouvernement en collaboration avec le Secrétariat Technique de la riposte, se penche sur les modalités d’un déconfinement progressif et géographique, en vue de permettre la reprise de l’activité dans le respect des mesures sanitaires », peut on lire sur le site de la primature.

Le premier ministre a précisé qu’ à l’heure actuelle, l’exécutif central congolais travaille aussi sur les possibilités de décentraliser les moyens de diagnostic et de dépistage, et envisage la confection de 15 millions de masques de protection individuelle à distribuer aux populations. De même, il entrevoit également de recruter 4.000 relais communautaires en vue d’assurer la communication de proximité.

La majorité de cas de contaminations est à Kinshasa. Le gouvernement congolais n’a pas opté pour le confinement total de la capitale, préférant placée seule la Commune de la Gombe, centre des affaires, en quarantaine. Toutefois, la décision de confiner Gombe devrait durer quelques semaines, à perduré. Par ailleurs, la capitale a été isolée du reste du pays. Les voyages ou le déplacement des personnes a également été interdit à travers le pays.

Merveilles Kiro/Politico.cd

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...