mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

RDC: Fin de cavale pour le « neveu » de Vital Kamerhe

Plus d'un mois après sa disparition à la suite de sa convocation au Parquet de Kinshsa/Matete, Daniel Shangalume Nkingi, le neveu de Vital Kamerhe, au coeur d'un scandale judiciaire, a été arrêté vendredi en fin de journée dans la province du Kwilu.

- Publicité-

Fin de cavale pour Daniel Shangalume Nkingi, alias « Massaro ». Ce proche famille de Vital Kamerhe a été retrouvé dans la périphérie de la capitale vers le Plateau des Bateke, dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo. Selon des sources policières,  il va être transféré au parquet lundi à Kinshasa.

C’est l’Agence nationale de renseignements (ANR) qui a pu le localiser grâce à des « écoutes téléphoniques ». Daniel Shangalume va être entendu au Parquet de Matete dès le lundi. Des sources judiciaires font savoir à POLITICO.CD qu’il devrait être gardé en prison et poursuivi au même titre que les autres accusés du procès de Vital Kamerhe, à savoir l’homme d’affaire Jammal Samih et le fonctionnaire à la présidence, Jeannot Muhima.

Convoqué d’abord par le Parquet général près de la Cour d’appel de Kinshasa/Matete, mardi 14 avril 2020 dans le cadre des enquêtes sur les travaux de 100 jours du programme d’urgence du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, ce parenté au directeur de cabinet Vital Kamerhe a pris la poudre d’escampette. Un avis de recherche est lancé par le Procureur général Kisula Betika Adler, pour que le commissaire provincial et l’inspecteur en chef de la brigade criminelle puissent le retrouver et l’arrêter.

Pour autant, la veille de sa convocation, plusieurs de ses proches rapportent qu’il se disait près à se présenter aux autorités judiciaires. Le jeune homme est alors cité comme l’entremetteur ayant mis son « oncle », Vital Kamerhe, en contact avec le Libanais Jamal Samith, qui finit par gagner le contrat de construction des logements sociaux dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours.

Néanmoins, témoigne une proche de son épouse, le matin du 14 avril 2020, « Massaro » est sorti sans revenir. « Il est sorti le matin comme à son habitude. Il venait d’apprendre qu’il était convoqué. Mais, le soir, vers 16h, son véhicule est revenu avec le chauffeur. Lui-même est resté injoignable depuis », explique notre source.

- Advertisement -
- Advertisement -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...