mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 14:02 14 h 02 min

RDC: Vidye Tshimanga, un Conseiller en eaux troubles

- Publicité-

Il y a une véritable confusion autour de la situation du Conseiller spécial du président Félix Tshisekedi, Vidiye Tshimanga. Tout est parti d’une série des tweets du Conseiller spécial en matière de stratégie du chef de l’Etat sur son compte personnel, coïncidant avec le premier jour du procès du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat Vital Kamerhe, ou encore la suppression de sa fonction à la présidence, sur son compte Twitter.

« La mise à mort,…ce spectacle jouissif pour voyeurs hypocrites. Pas de compassion, pas d’empathie, juste un désir pervers de voir et se satisfaire de la chute de l’autre. Désir de Justice…ou pulsion primaire primate ? Les cœurs sont noirs. Mais que justice triomphe, » a-t-il tweeté.

Un tweet qui a été interprété des diverses manières. L’intéressé a essayé de se justifier en arguant que son tweet voulait juste appeler à l’impartialité de la justice. « La vindicte populaire n’est pas la justice, » s’est il défendu et de conclure:  » Que la justice doit être dit et sans état d’âme. »

Par la suite, plusieurs sources haut-placées ont confirmé qu’il a été « déchargé de ses responsabilités« . Lesquelles seraient confiée au Conseiller spécial en matière de sécurité François Beya. Par ailleurs, à la nomination de François Mwamba à la tête d’une cellule de « veille stratégique » à la Présidence a été vu comme un retrait de confiance à Vidye Tshimanga.

Une version que Vidiye Tshimanga dément de son côté, affirmant avoir appris cette prétendue destitution sur les réseaux sociaux, alors que tout va bien entre lui et Félix Tshisekedi avec qui ils ont lutté et accédé ensemble au pouvoir il y a plus d’un an.

Mais au-delà des démentis formels, des recoupements faits ça et la démontrent que des soucis profonds guettent la position de Vidiye Tshimanga aux côtés de Félix Tshisekedi.

Une mise à l’écart à la Présidence?

Selon les informations de POLITICO.CD, M. Vidiye Tshimanga a bel et bien effacé ses attributions à la présidence sur son compte twitter il y a peu de jours dans le passé, même si au cours de l’entretien nous accordé, il a affirmé qu’il a fait ça « depuis le début du mandat » parce que son compte est « personnel et non officiel ».

Contradictoirement, POLITICO.CD a fait un tour sur ce même compte et a constaté que Vidiye Tshimanga vient d’y remettre ses fonctions, alors que le compte reste personnel sans devenir officiel.

Des sources attestent aussi qu’il est interdit d’accéder à la Présidence. Mais lui-même affirme qu’il a participé à une réunion à la Présidence ce jeudi autour du nouveau Direcab, Prof. Désiré-Casimir Eberande. « C’est possible, le Direcab a.i a reçu beaucoup de monde aujourd’hui« , nuance le bureau du porte-parole du président de la République.

- Advertisement -

Joint au téléphone par Politico.cd, Tina Salama, porte parole adjointe du chef de l’Etat; affirme ne pas être au courant d’une suspension de M. Tshimanga. « Il n’y a, jusque-là, pas d’acte administratif annonçant une telle décision« , dit la porte-parole adjointe du président de la République à Politico.cd.

En lieu de révocation, un autre Conseiller du président parle plutôt d’une « mise à l’écart » de VidiyeTshimanga dans le carré restreint de Félix Tshisekedi. D’autres sources non officielles soulignent ses liens avec le Directeur de cabinet suspendu Vital Kamerhe et son implication dans certains dossiers du programme de 100 jours.

L’intéressé refute aussi ces allégations et affirme que « la haine empêche de se concentrer sur l’essentiel. Vengeances et autres règlements de comptes, font oublier unité et cohésion pour construire notre nation. Justice doit être faite et dite en effet. Mais dans la paix et la cohésion. Ne nous trompons pas d’Essentiel. »

Par ailleurs, Vidye Tshimanga recuse les accusations d’une quelconque implication dans le scandale autour du programme de 100 jours du président Félix Tshisekedi, n’ayant, explique-t-il, jamais fait partie du comité de gestion.

Thierry Mfundu

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...