Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 17:27 17 h 27 min

Assemblée nationale: le VPM de l’intérieur et le PG près de la Cour de cassation attendus à la plénière de mercredi 13 mai

Dans les points inscrits à l’ordre du jour de la séance plénière de mercredi 11 mai 2020, les députés nationaux seront appelés à examiner la possibilité d’autoriser des poursuites judiciaires contre le ministre de la Formation professionnelle, John Ntumba, pour détournement des deniers publics.

Avant la convocation de la plénière, la réunion de la conférence des présidents, s’est tenue mardi 12 mai 2020. Elle était dirigée par Jeanine Mabunda, la présidente de la Chambre basse du parlement.

Le rapporteur de l’Assemblée nationale, Célestin Musao Kalombo, a confirmé la présence du procureur général près la Cour de cassation à cette séance plénière.

Du fait qu’il a ouvert un dossier judiciaire contre John Ntumba, le ministre de la Formation professionnelle sera également de la partie.

John Ntumba est poursuivi pour détournement d’environ 35 millions de USD des fonds alloués, par le gouvernement, dans le cadre des travaux de 100 jours du Chef de l’État, Félix Tshisekedi, dans la province du Kasaï Central, dont il était le gestionnaire.

À cet effet, le procureur général près la Cour de cassation avait saisi la représentation nationale afin d’autoriser des poursuites contre le membre du gouvernement concerné.

John Ntumba a été également élu député national, aux législatives 2018. Il ne pourra comparaître qu’une fois son immunité levée par l’Assemblée nationale.

La conférence des présidents a inscrit de nouvelles matières au calendrier de la session actuelle.

Au cours de cette réunion de la conférence des présidents, il a aussi été également question d’entendre, tout prochainement à l’Assemblée nationale, le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et de Sécurité, Gilbert Kankonde, sur l’insécurité qui bat son plein à Kinshasa, au Haut-Katanga, en Ituri et au Kongo Central.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...