Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

RDC : Le haut représentant du chef de l’Etat, Kitenge Yesu promu au rang de Vice-Premier Ministre

Le Haut représentant du chef de l’Etat, M. Kitenge Yesu, est promu au rang de Vice-Premier Ministre contrairement à une ordonnance d’équivalence de novembre 2019 qui le plaçait au rang de simple ministre très en-deçà du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat. Une ordonnance que le président de la République a abrogé.

Dans un tweet, le Haut représentant du chef de l’Etat Félix Tshisekedi, M. Kitenge Yesu qui savoure cette promotion de manière tout aussi fictive, annonce que désormais les outrages au chef de l’État ne resteront plus impunis et se paieront cash.

« Félix est Président par la volonté de Dieu, matérialisée en son Peuple, guidé par le Sphinx. Œuvre de longue haleine. « Faiseurs de rois », tout à votre honneur mais, simples instruments de Dieu. Tout comme le Diable : la Tentation du Christ. Les outrages au PR se paieront comptant »

Le candidat à la présidentielle 2018 et Haut cadre du Cap pour le Changement, CACH, la coalition au pouvoir, Prof. Tryphon Kin kiey est lui, moins poétique que Kitenge Yezu et s’en va féliciter ce dernier pour sa promotion qui selon lui n’est que l’ordre naturel des choses et la réparation d’une injustice après l’abrogation par le chef de l’État Félix Antoine de l’ordonnance d’équivalence de novembre 2019 qui le plaçait au rang de simple ministre très en-deçà du DirCab du chef de l’Etat qui lui, a rang du ministre d’État.

« Avant de me coucher, je m’empresse de féliciter S.E @RDC_HautSpecial @KitengeYesu rétabli dans son rang naturel de Vice-Premier Ministre @fatshi vient d’abroger une ordonnance d’équivalence de novembre 2019 qui le plaçait au rang de simple ministre très en-deçà du DirCab »

Visiblement depuis la détention du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat Vital Kamerhe, le président de la République Félix Tshisekedi est entrain petit à petit de reprendre la main de son cabinet.

Thierry Mfundu

- Publicité -

3 Commentaires

  1. Nous pouvons dire que l’ancien régime avait de tendances politiques, aucune loi n’était respectée d’où il incombe la charge aux nouveaux dirigeants de prendre les choses à main.

  2. Nous voulons que ce changement aille jusqu’à la dissolution de l’assemblée nationale. on est fatigué des crocs-en-jambes et des sabotages du fcc, ils ne font pas avancer le pays par contre ils sement la crise et la désolation surtout des scandales politiques et sécuritaires dans le pays depuis qu’ils sont en coalition. Nous démandons au Président Félix de réunir son courage et foutre les corrompus et gens sans coeur de Fcc, il doit penser au fait de travailler seul sans coalission mais avec les personnes bien intentionnées.

  3. Nous devons demander à Fatshi d’ introduire au-pré de la cour constitutionnelle pour.
    modifier le code pénal concernant. le sénateur à vie.Cette loi est inconstitutionnelle
    en rendant notre pays à un régime d’ idiocratie.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...