l'info en continu

Mise en place des SG: le Sylvestre Ilunga demande au ministre de la fonction publique de rapporter son arrêté

- Publicité-

Le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba demande au ministre de la fonction publique Yollande EBONGO BOSONGO de rapporter son arrêté de mise en place et affectation des secrétaires généraux de l’administration publique.

Dans sa correspondance du 30 avril dont une copie est parvenue à Politico.cd, le 1er ministre dit se référer aux réunions tenues les 27 et 29 avril 2020 au sujet de l’objet sous rubrique, auxquelles vous avez pris part, et afin de préserver la paix sociale au sein de l’administration publique,  » je vous demande de rapporter votre arrêté ministériel repris en concerne et de préparer un dossier à soumettre au conseil des ministres, selon les instructions que je vous ferai parvenir après concertation avec son excellence le président de la République. »

- Publicité-

Il sied de rappeler que dans une correspondance de lundi 27 avril, le Directeur de cabinet adjoint du Chef de l’Etat, Pr Kolongele Eberande, reproche à cet arrêté ministériel, d’avoir violé l’article 81 de la Constitution, le règlement administratif, ainsi que l’instruction du chef de l’Etat de janvier 2019, interdisant les mouvements dans l’administration publique.

Pour le Pr Kolongele Eberande, cet arrêt viole aussi la loi de 2016 portant statut des agents de carrière de services publics de l’Etat, l’ordonnance loi de 1982 sur le règlement administratif relatif à la carrière du personnel des services publics de l’Etat.

De son côté, la ministre de la fonction publique Dans une correspondance adressée au Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, dont une copie est parvenue à Politico.cd, madame la ministre a tenté de s’expliquer sur ses mises en place.

D’abord, elle a précisé au Premier ministre que son arrêté de mise en place des secrétaires généraux n’est qu’une conséquence logique des nominations au grade de Secrétaire général reprises dans les ordonnances n°18/143 et n°18/143b du 27 décembre 2018( publiées dans le journal officiel) qui lui attribuait, en même temps, en tant que ministre de la Fonction publique, la charge de les exécuter.

La ministre a fait remarquer au Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba également que l’ordonnance proclamant l’état d’urgence sanitaire ne contient « aucune disposition qui interdit l’affectation et la mise en place des secrétaires généraux », contrairement aux propos repris dans la correspondance du dircaba adressée à la ministre.

Dans un autre volet, en ce qui concerne l’argument du directeur de cabinet adjoint du Chef de l’État relatif au communiqué de la présidence de la République du 25 janvier 2020, la ministre de la Fonction publique estime que « l’avènement du gouvernement de la République vide la substance du dit communiqué».

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. La ministre de la fonction publique doit respecter la hiérarchie, d’abord elle doit se soumettre à la recommandation du premier ministre et aux instructions du président de la République. Son arrêté ne sera pas exécuté. Insubordination.

Comments are closed.

PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU

%d blogueurs aiment cette page :