mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 15:03 15 h 03 min

RDC: André Kimbuta et les 60 millions USD des dettes à l’Hôtel de Ville de Kinshasa

André Kimbuta Yango appelé à justifier 60 millions USD des dettes de l'Hôtel de Ville de Kinshasa. Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila a révélé que l’ancien gouverneur de la capitale congolaise, André Kimbuta, aurait laissé une dette de plus de 60 millions de dollars américains pour le compte de la ville. POLITICO.CD a enquêté autour de ce dossier.

C’est la rentrée judiciaire en République démocratique du Congo. Ou du moins, le réveil de la justice. Alors que la saga autour de Vital Kamerhe, le puissant Directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, continue, dans l’attente de l’ouverture d’un procès le 11 mai prochain ; du côté de l’Hôtel de ville de Kinshasa, une autre affaire fait surface. Une affaire autour des 60 millions de dollars américains contractés par l’ancien gouverneur André Kimbuta Yango, qui continuent de peser sur le gestionnaire actuel, Gentiny Ngobila Mbaka.

Qu’en est-il de ce dossier

Tout débute le vendredi 17 avril dernier, le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka est alors l’invité de l’émission télévisée « EQUIPE NATIONALE », un programme organisé dans le cadre de l’an un depuis l’accession du Gouverneur à la tête de la ville. Dans son intervention, le gouverneur de la capitale  fait une révélation autour des actifs et passifs hérités de son prédécesseur, André Kimbuta.

- Publicité-

Une polémique naît. Il y ressort l’apurement de 36 mois d’arriérés de salaires des agents et cadres de l’administration urbaine par le Gouverneur Gentiny Ngobila, ainsi que les dettes contractées par le gouvernement Kimbuta s’élevant à plus de 60 millions de dollars américains.

Dans des documents exclusifs parvenus à POLTICO.CD, il ressort que le Gouvernement Kimbuta était titulaire de 300 comptes bancaires dans différentes banques commerciales  de la place. Le 6 novembre 2019, soit  6 mois  après son entrée en fonction, Gentiny Ngobila Mbaka,  à travers son ministère des finances,  met en place une commission  d’évaluation qui a donné lieu à un  procès- verbal de certification de la dette publique interne à charge du Gouvernement provincial de la ville de Kinshasa.

Au cours des différents travaux de cette commission, explique un document consulté par POLITICO.CD,  les délégués du ministère des finances et de la direction générale de la dette publique  en mission dans la ville de Kinshasa ont examiné 205 dossiers pour un montant de 67.058.312,77 USD relatifs aux créances des tiers résidents, fournisseurs des biens et prestataires des services en faveur de la ville de Kinshasa, dont 24.068.476,45 USD comme dette contractée auprès des banques commerciales selon la ventilation ci-après :

  • Afriland first bank : 3.778.101,64 usd
  • Banque Congolaise : 1.809.465,06 usd
  • Ecobank : 90.000 usd
  • Rawbank : 1.821.711,57 usd
  • Société HT DRC INFRACO : 14.013,78 USD
  • TMB : 614.880,15 usd
  • UBA : 15.940.304,25 usd

« Les dettes contractées auprès des banques commerciales par le Gouvernement KIMBUTA, se justifient par le fait que lorsque les comptes des recettes  fiscales de la ville logés dans une  banque x  enregistraient un  déficit,  l’ordonnateur des dépenses demandait un  crédit pour,  par la suite,  orienter les recettes fiscales dans une autre banque. Et ainsi de suite jusqu’au point d’accumuler de grosses dettes et devenir redevable à toutes ces banques citées ci-haut », explique une source, membre de cette commission, à POLITICO.CD.   

D’après des sources au cabinet du gouverneur Ngobila, plusieurs banques ont indexé l’Hôtel de ville pour le paiement de ces dettes. « Au regard de ce tableau sombre et dans le cadre du principe de la continuité de l’Etat, le Gouverneur GENTINY NGOBILA MBAKA s’est investi afin de remédier à cet état des choses », rapporte un membre du cabinet du gouverneur Ngobila.  « Après avoir certifié la dette intérieure à charge de la ville, le Gouverneur GENTINY NGOBILA  a décidé de trouver un arrangement à  l’amiable avec les créanciers  en adoptant  un échéancier », ajoute notre source.

publicité

Selon un autre doument reçu par POLITICO.CD, le Gouverneur Gentiny Ngobila  a ordonné la clôture de ces  300 comptes bancaires. Ainsi, il a signé l’arrêté numéro 0190 portant organisation et fonctionnement du compte du trésor de la ville. « Cela a donné lieu à l’ouverture d’un seul compte décliné en franc congolais et en dollar américain », explique notre source au cabinet du gouverneur Ngobila.

Ce compte qui reçoit les recettes fiscales et non fiscales à savoir :

  • 1er sous compte : frais de fonctionnement
  • 2eme sous compte : enveloppe salariale
  • 3eme sous compte : rétrocession des services d’assiette

« L’alimentation de ces comptes se fait selon un mécanisme de nivellement suivant une clé de répartition préalablement définie qui permet à chaque compte de faire face à ses besoins traditionnels. C’est justement dans les frais de fonctionnement que la ville essaie un tant soit  peu de payer les dettes sus-évoquées », ajoute notre source.

Selon notre source, c’est au travers de ce compte que la ville a pu apurer les arriérés de 36 mois de salaires et autres dettes envers les banques locales.

Il faut noter que le budget de la ville dépend à 70 pourcents du Gouvernement Central qui devrait rétrocéder mensuellement à la ville des fonds. Depuis l’arrivée du Gouverneur Gentiny Ngobila, le Gouvernement Central n’a octroyé  que 3 fois  cette  rétrocession. Cinq rétrocessions sont à pourvoir.

Les allégations de Kimbuta

- Publlicité-

Face à ces accusations, André Kimbuta a dépêché plusieurs de ses lieutenants sur les plateaux de télévision dont l’ancien député provincial Henry Itoka, un ancien du Mouvement de libération du Congo (MLC), de l’opposant Jean-Pierre Bemba. Ce dernier, sur un plateau de télévision, affirme que Kimbuta a trouvé un budget de 200.000 USD qu’il a ramené à 5 millions de dollars américains par mois et qu’il a créé plus de 1000 emplois.

Si ces allégations sont fondées, plusieurs questions demeurent. Tout d’abord, la condamnation à 8 ans des travaux forcés de Guy Matondo, ancien ministre provincial des finances gouverneur André Kimbuta par la Cour de cassation pour des infractions de détournement des sommes de 200.000 dollars américains, 235.000.000 Francs congolais, 7.500 dollars et 14.000.000 dollars. Ce qui atteste, au passage, des pratiques de détournements de deniers au cœur même de l’Hôtel de ville de Kinshasa.

Par ailleurs, il y a la question des arriérés de salaires de 36 mois ?  En outre, l’ancien gouverneur n’a toujours pas expliqué ces dettes de 60 millions de dollars américains.

Joint par POLITICO.CD, l’attaché de presse de M. Kimbuta a promis une réaction « sous peu ».

La copie du rapport de la commission initiée par Ngobila.

3 Commentaires

  1. Kimbuta doit être interpellé pour clarifier cette dette , car avec cet argent , Kinshasa pouvait faire beaucoup en rapport avec les infrastructures, , que le procureur se saisisse de ce dossier , trop c’est trop ,

  2. Faux jus qu’aujourd’hui le 36 mois d’arriérés de salaire efutama te ,
    Que votre source vous donne la bonne informations .

    <> faux
    Source donne la bonne informations .
    36mois bafuti 000000.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...

POLITICO.CD a besoin de vous!

Contrairement à de nombreuses organisations de presse, nous ne diffusons pas d’informations sponsorisées. Ainsi, nous avons besoin de vos contributions pour continuer à démocratiser l’accès à l’information en RDC, si précieuse et essentielle pour protéger notre indépendance éditoriale.

Les + récents

Coalition Lamuka : la passation des pouvoirs entre A. Muzito et M. Fayulu aura lieu ce jeudi

Plusieurs fois reportée, la passation des pouvoirs entre le Coordonnateur sortant de Lamuka, Adolphe MUZITO et le Coordonnateur entrant, le Président Martin...

Participation citoyenne aux finances publiques : l’ODP appelle à la prolongation du projet « Profit-congo »

La RDC occupe actuellement le 5ème rang en matière de transparence des finances publiques et la première place en ce qui concerne...

Lutte contre la malnutrition : 12 millions USD du Gouvernement pour le projet « Nutrition à assise communautaire » de l’UNICEF

12 millions de dollars américains, c'est le montant accordé par le gouvernement congolais, à travers son Projet de développement du système de...
- Publicité-