Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

Plainte contre Alexis Thambwe pour offense envers le Chef de l’État

Une association du nom le Changement en marche, LCM en sigle, vient de porter une plainte à charge du président du Sénat, Alexis Thambwe, auprès du procureur général près de la cour de cassation, pour offense au Chef de l’État, faits prévus et punis par l’ordonnance 063 du 16 décembre 1963.

Il rappelle qu’au mépris du peuple congolais, Alexis Thambwe Mwamba a, en date du samedi 11 avril 2020, au cours d’une déclaration politique sur la radio Top Congo dans l’émission spéciale Face-à-face de 19h00, publiquement présenté par le chef de l’État comme ayant délibérément violé la constitution de notre pays en proclamant l’état d’urgence sanitaire.

Plus grave encore, ce dernier a menacé publiquement le chef de l’État en disant que « prochainement, nous ne tolérerons plus ce genre des gaffes. »

Selon Me Jhon Mbaya, coordonnateur du LCM, Alexis Thambwe Mwamba préparait l’opinion nationale et internationale à une éventuelle mise en accusation du président Félix Tshisekedi devant le congrès qu’il s’empressait de convoquer avec Jeanine Mabunda. « Outre ces déclarations répétées, honorable Alexis Thambwe Mwamba aurait comploté en vue de renverser l’ordre institutionnel établi et de porter plainte à la sûreté intérieure de l’État, infraction prévue et réprimée par les articles 21, 191 et 196 du code penal livre I et II« , accuse-t-il.

Thierry Mfundu

- Publicité -

10 Commentaires

  1. Oui, Thambwe merite la prison – ou bien une grande punition publique. Si il ne sait pas lire, il doit apprendre a se taire. Ce gars c’ est un criminal en veste.

  2. C’est une vaste blague et une épée dans l’eau. Au Congo, les gens sont encore nostalgique de la deuxième République. Ils veulent un état démocratique, mais A même temps ils ne veulent pas garantir la liberté d’expression. Un citoyen comme Tambwe Mwamba n’a fait qu’exprimer son opinion qui du reste demeure réelle, malgré l’arrêt bidon de la cour constitutionnelle.

  3. Mme Jeanine Mabunda et Mr. Alexis Thambwe Mwamba doivent être poursuivi en justice et subir une sorte peine pour outrage et non respect à l’institution Président de la République, en Janvier c’était Mme Jeanine Mabunda et en Avril c’est Mr. Thambwe Mwamba qui vient de cracher encore le Président de la République, ils veulent la tête du Chef de l’État, ils l’ont comploté par des craches d’avion… ça n’a pas tenu, et aujourd’hui ils veulent le faire d’une manière institutionnelle, Dieu est bon le PR. Félix Tshisekedi est sage, il a consulté la cour constitutionnelle avant de consulter le Premier ministre et les Présidents de deux chambres du parlement. Quant à moi je demande au Président de la République de destituer l’assemblée nationale, car il y a déjà une crise qui est là.

  4. Longtemps ministre de justice et aujourd’hui Président de la Chambre haute du parlement, il est une honte de n’avoir pas maîtrisé la constitution du pays. Oui parfois les conséquences corrigent mieux que le conseil. Il ne vaut pas la peine, qu’il s’en aille au diable.

  5. Oui, ils ont compris que les choses ont bel et bien changé . Mais leur place est a cote de Kamerhe. Qui pouvai se jouer de Kabila de cette manière? Toi Nthambwe franc-maçon , tu veux quoi tueur, violeur mafieux. Quand je te vois, je n’ai pas l’appétit a cause de ta laideur . Ce pays appartient a ton? Depuis Kasavubu jusqu’à Tshisekedi toujours du cote du pouvoir? malfrat

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...