samedi, août 15, 2020
DRC
9,605
Personnes infectées
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
855
Personnes en soins
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
8,512
Personnes guéries
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
238
Personnes mortes
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
publicité

RDC: Vital Kamerhe fait un pas vers son arrestation

Convoqué au Parquet de Matete à Kinshasa, Vital Kamerhe ne s’est pas présenté. Outre le fait que l’invitation qui lui a été envoyée comporte plusieurs incohérences, il y a aussi la décision du Directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi de boycotter cette convocation. Cependant, le parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete pourrait réagir en procédant à son interpellation.

- Publicité-

Après la déclaration du bureau politique de l’Union pour la Nation congolaise (UNC), qui a fustigé « l’invitation » de son leader à se présenter au Parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete, menaçant même de « mettre hors d’état de nuire » ceux qui seraient en train de s’acharner sur Vital Kamerhe, une réunion a eu lieu entre ce bureau, la cellule juridique et des avocats de l’intéressé. Des positions ont divergé. Une partie soutenait que Vital Kamerhe se présente personnellement au Parquet général avec quelques militants pour « l’accompagner », alors qu’une autre soutenait la délégation du pouvoir aux avocats conseils de le représenter, craignant que Kamerhe ne quitte le lieu en homme libre, terminant emprisonné.

« Après le siège du parti, une autre réunion, très restreinte, a eu cette fois-ci lieu à la résidence de l’intéressé jusque tard dans la nuit« , renseignent plusieurs sources. Il était question d’examiner les contours de l’instruction et les points de défense.
C’est au cours de cette réunion en présence de l’intéressé lui-même qu’il fut décidé d’envoyer des avocats en lieu et place de Vital Kamerhe. Ils ont passé en revue les différents dossiers pouvant faire l’objet de l’instruction et il ressort que l’utilisation abusive et le détournement des fonds alloués aux travaux publics financés par le Trésor public sont les principaux griefs qui lui sont reprochés.

« Des preuves accablantes »

Il y aurait également présence de plusieurs dossiers remis au procureur par « les différents collaborateurs du président Tshisekedi », membres comité de suivi du programme des 100 jours du Chef de l’État, qui seraient à charge de Vital Kamerhe . « Le Procureur a reçu suffisamment d’éléments à charge autour, notamment, du marché de construction des maisons préfabriquées confié au Libanais Samih Jammal de Samibo Congo », explique une source judiciaire.

Ce lundi, ni Vital Kamerhe, ni ses avocats ne se sont présentés au Parquet. Situé dans la commune de Limete à Kinshasa, le Parquet était sous tension toute la journée. La police s’y est déployée en nombres, dans l’attente de Kamerhe ou de ses avocats. « Vital Kamerhe n’est pas là. Il y a une forte présence policière car des gens de l’UNC ont affirmé qu’il [Kamerhe] viendra avec une foule« , explique un magistrat du Parquet à POLTIICO.CD.

Si Kamerhe n’a pas communiqué autour de son refus de se présenter, ses avocats pourraient s’appuyer sur plusieurs irrégularités autour de l’invitation qui a été adressée à leur client. Il y a, d’abord, une erreur flagrante sur la date de l’invitation, faisant allusion au « 06 mars 2020 », alors qu’il s’agit de ce lundi 06 avril 2020. L’invitation a également été livrée à la Présidence congolaise, lieu de travail de Vital Kamerhe, au lieu d’être envoyée à son domicile. Par ailleurs, autour du président de l’UNC, plusieurs affirment que le Parquet de Matete n’est pas habilité à convoquer Vita Kamerhe.

Vers une prise de corps?

Du côté du Parquet, l’avocat général Sylvain Muana se refuse de tout commentaire. Mais, des sources judiciaires font savoir qu’il pourrait amorcer la vitesse supérieure en « constatant que Vital Kamerhe a refusé de se présenter ». Ce qui, en d’autres termes, voudrait dire que le Directeur de cabinet du président pourrait y être contraint par la force.

Un juge apprend à POLITICO.CD qu’une nouvelle « invitation » lui a été adressée dès ce soir. « Il est prié de se présenter à l’Avocat Général le mercredi 8 avril 2020″, affirme notre source. Il s’agit dès lors d’une deuxième convocation, pouvant entraîner une troisième, en cas d’un nouveau refus de se présenter et, finalement, d’une interpellation. « S’il continue de s’entêter, il pourrait y avoir prise de corps [interpellation]« , ajoute le juge.

Du côté du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, on affirme de n’avoir « pas reçu de nouvelle convocation ». L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) avait fustigé la « légèreté » de la première invitation, dénonçant également un « acharnement » contre son leader.

Thierry Mfundu

- Publicité -

8 Commentaires

  1. Allez répondre à l’invitation du parquet est un geste de la démocratie et de l’État de droit. Il montrer l’exemple. Évitez la justice à deux vitesses. Le parquet n’est pas fait pour les pauvres et les faibles. Suivez l’exemple de ce qui se passe en France.

  2. Vous devriez économiser votre énergie. Ou bien je comprends que vous cherchez un intérêt quelque part. Mais soyez sur, Kamerhe a rang de ministre d’Etat, et ne se présentera jamais devant cette juridiction.
    Et puis, peu importe votre série d’articles par manque d’actualités, Kamerhe, Dircab vivant du Chef de l’Etat, ne sera jamais arrêté comme vous le rêvez.
    Nous sommes d’accord tous sur une chose. Vous faites sa publicité et sa popularité. Et c’est ce qui a toujours été sa volonté.

  3. s’il est innocent il peut y aller sans problème. fasthi fait attention KABUND va t’induire en erreur et le FCC va reprendre le pouvoir.
    attendons seulement Zouma était contraint de démissionné vous savez pour quoi. nous risquons d’assister à ce jeux ici aussi…..

  4. Il serait anormal de se présenter le 6 avril alors que l’invitation parle du 6 mars. A ce stade,la première invitation est celle lui adressée ce lundi 6 avril 2020 pour qu’il se présente le mercredi. Vital kamerhe qui sait assumer ses actes,il ne saura pas se soustraire à la justice. Nous sommes à quelques heures de mercredi, attendons voir. Il est important aussi de noter que les kabund et autres qui pensent couler VK risquent de scier la branche sur laquelle ils ont assis.

  5. Je pense que ceux qui exercent le pouvoir dans notre pays devraient être exemplaires mais à ma grande surprise ils se croient au dessus de la loi

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...