Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

Convocation de Vital Kamerhe au Parquet : les ministres signataires du communiqué de l’UNC appelés à démissionner

La convocation du directeur de cabinet du Chef de l’État au Parquet général de Matete a suscité plusieurs réactions, dont celle de Me Jean Claude Katende, président de l’ASADHO.

Il appelle tous les ministres de l’UNC, signataires du document fait par le parti cher à Vital Kamerhe, à démissionner.

« Les ministres de l’UNC qui ont signé la déclaration soutenant Kamerhe doivent démissionner. Fatshi doit se montrer ferme et sérieux, » a-t-il appelé sur son compte Twitter.

Dans leur communiqué publié dimanche 5 avril 2020, les cadres de l’UNC ont dénoncé un acharnement contre leur leader et ont promis des représailles.

Cette déclaration fait suite à une invitation adressée au président du parti et Directeur de Cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe, pour se présenter ce lundi 6 avril au Parquet général de Kinshasa /Matete en rapport avec la gestion des deniers publics alloués aux travaux des « 100 (premiers) jours » du quinquennat du président Félix Tshisekedi.

« L’UNC, qui a eu à mener des combats et à les faire aboutir, est prête à assumer celui qui s’ouvre et à ne pas courber l’échine. En conséquence, elle ne se laissera pas faire devant ses ennemis et autres opportunistes», dit le document.

Billy Kambale, ministre de la Jeunesse, et Liliane Banga, vice-ministre de l’ESU, figurent parmi les signataires de ce document.

Thierry Mfundu

- Publicité -

16 Commentaires

  1. Il n’y a pas des ministre de l’unc mais ils en existe de l’udps, pprd, fcc… Vous craignez pour les accord de Nairobi vous commencez à chercher les alibis pour accuser sans problème VK. Nous sommes là, nous connaissons que vous supportez mal le voir candidat pour 2023. Ns sommes au courant de tout ce que vous manigancé

    • Pourquoi tant d’agitation autour d’une simple invitation qui n’est pas une décision judiciaire ! Cela veut tout simplement dire qu’il existe des gens que la justice ne peut même pas inviter ! DES INTOUCHABLES. Soyons sincères quand nous disons que nous souhaitons de tous nos vœux l’avènement L’ÉTAT DES DROITS.

    • Il ne faudra pas se permettre de dire quoi que ce soit, camarade, personne ne s’agite, si ce vrais que le président Kamerhé a détourné l’argent du programme de 100 Jours, il va répondre à ses actes, nous avons prôné l’Etat de droit et c’est ça, nul ne au dessus de la loi, même si c’est le garant de la nation lui même, laissons nos anciennes habitudes acquises Kabilie,: « l’Impolitesse, la Paresse, et le détournement, ….. », parce que j’ai tel parrain politique on me fera quoi!!!, Acceptons que notre Etat prenne sa valeur à l’échelle mondiale.
      Botika maseki,

  2. Il ne faut pas faire de l’amalgame. Pourquoi une simple invitation du parquet doit occasionner des agitations ? Si les autorités de notre pays ne respectent pas la justice et à plus forte raison les pauvres. Pourquoi prôner l’état de droit si on ne respecte pas la justice de son pays ?

  3. UNC ignorait jusque là ce qui signifie Etat de droit. Je vous invite à adhérer à l’Etat de Droit tant prôné par vous-mêmes. Pour votre mémoire, KAMERHE N’est ni roi ni peit dieu sur terre. c’est ce que dit Etat de Droit.

  4. Il me semble que nos analyses ne corroborent pas exactement ce qui se passe au sommet de l’état. VK comme direcab il fait généralement rapport. Comprenne qui peut

  5. Je pense bien que Mr.V.Kamehre a rate la,une belle occasion de mettre en pratique ses dires concernant l’etat de droit,la democratie ect…qu’il a eu a maintes reprises d’avancer dans ses differentes declarations.
    J’ai ete etonne,surpris de son refus de se presenter devant la justice de notre pays,garante de liberte et droit de l’homme.Wuelle image vehicule-t-il a travers cet acte? Aura-t-il le courage de parler d’un etat de droit chez nous en nous citant des articles de notre constitution,alors que lui-meme, se soustrait a celle-ci?
    Personne n’est au dessus de la loi,comme l’a mentionne un lecteur.Tous devont respecter la JUSTICE de notre pays.Nous ne voulons plus une justice a double vitesse.Tous sommes egaux devant la loi.Et Mr.Kamehre et ses acolytes doivent le comprendre.

  6. Que la justice fasse son travail mes frères, sommes nous réellement des congolais d’origine ou pas, pourquoi ne devons nous pas avoir le respect envers notre justice, nul n’est au dessu de la loi qu’à même!!!
    le Président le l’UNC, je cite V.Kamerhe qui soutient la vision du chef de l’Etat doit être conséquent, à ce que je sache, s’il est coupable, la justice l’ouvre sa porte de la prison.
    Je demande aux militants et les soient disant ministres de ne plus importunés ce peuple, et encore moins le chef de l’Etat qui n’a pas la pars de responsabilité dans l’arrestation de V.Kamerhé.

  7. Si Mr kamerhe est innoncent restez calme cette agitation montre qu’il y a quelque chose. Voulez vous le beurre et l’argent du beurre ? l’État de droit veut dire le dirigeant soit exempt des magouilles

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...