Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 12:26 12 h 26 min

Les autorités de la RDC ont réussi à faire peur au Coronavirus

Un ministre de la Santé qui se perd, un docteur spécialiste qui se contredit, un gouverneur qui embrase la capitale et un président qui regarde. Alors que la pandémie du Covid-19 ravage le monde entier, où tous les systèmes sanitaires, les plus aguerris, mobilisent les efforts pour stopper l’hémorragie, en République démocratique du Congo, toutes les autorités confondues ont réussi à prendre le virus à contre-pied.

Rien de bon ne sortirait plus de Nazareth après le Christ Jésus. Le Congo n’aura alors plus de héros après la mort de son immense Patrice Emery Lumumba. Le temps, dans ce scandale géologique, tend à emporter les meilleurs, y déversant les médiocres à foison. 60 ans après l’indépendance du Congo-Belge, les héros de la Table ronde de Bruxelles ne sont plus là. Ils ont laissé place à Mobutu, le grand roi à la toque de Léopard, qui finira par s’en aller, y lâchant un déluge. Un déluge des faits, mais également des hommes. Au lieu de partir avec ses pires, le Maréchal nous crache ses « mouvenciers », reconvertis en démocrates. Mais, également ses opposants.

La comédie a débuté dans les années 1980. Un homme, Etienne Tshisekedi, est en colère. Vice-président de l’Assemblée nationale, il voit le Maréchal nommer Nzondomio Adokpelingbo à sa place ; précipitant ainsi sa colère et son arrivée dans une opposition alors historique. Ce fut donc le début, la naissance d’un modèle que toute la nation empruntera. En trois décennies, lui-même Tshisekedi verra une classe politique naître, perfectionnant la colère de la non-nomination comme une motivation politique poussant à aimer tout à coup le peuple, au point de quitter le camp du dictateur et d’embrasser celui du peuple. Trente ans. Trente longues années durant. Le Congo suffoque, agonise mais tient. Comme par miracle. D’une résilience digne d’Israélites dans leurs 40 ans de traversée de désert. La nôtre durera près de 60 ans.

Soudain, l’alternance arrive. Et comme l’histoire tient à rester unique, c’est le fils même d’Etienne, le grand héros, qui en incarne l’aboutissement. Houra ! Crie-t-on à travers le pays. D’autres rouspètent. Mais, le Congo aime la paix. Il accepte ce nouveau pouvoir « Dongi », qui cache encore Kabila sous ses manches. Quoi qu’il arrive, un nouveau départ était le rêve ultime. Qui ne durera certes. Tenez, un bon matin, le fils du Héros montre toute son étroitesse. À la tête d’une meute insondable, avec ses montres hors de prix et son tour du monde, il enchaîne les déboires d’un apprentissage insolent. Le peuple découvre que diriger n’était pas si facile. Au risque de ressusciter le Grand Maréchal Mobutu, afin de lui présenter excuses. Le dernier roi du Congo, Kabila, peut en ricaner. Les révélations se suivent. Le spectacle aussi. Des entrepreneurs sont envoyés en prison, afin de couvrir la bêtise d’un pouvoir qui ne peut s’en empêcher.

Puis, comme pour siffler la fin d’une récréation, un virus pointe son nez. Il s’appelle le Covid-19. Il est chinois, mais fait des ravages à travers le monde. Il décime les Italiens, fait du toreros aux Espagnols et n’a même pas peur de la puissance nucléaire des États-Unis. Mais, c’est au Congo que le virus trouve du répondant, des acteurs à son niveau. Au premier jour de son arrivée, il est accueilli par Eteni Longondo ! Le médecin est parachuté ministre de la Santé, à la suite d’un parcours que la chance elle-même cherche encore à comprendre.

Devant la télévision nationale, il dit bonjour au virus : « La première personne atteinte du Coronavirus en RDC n’est pas Belge mais Congolais ». Il s’amende, après avoir confondu l’identité de son patient 0. Le premier médecin du pays a même le luxe de mentir que celui-ci est en quarantaine « à Kinkole », là où tout le monde veut placer quelque chose loin des vies humaines à Kinshasa. Mais, au même moment, une unité des forces de police se filme dans un hôtel en plein centre-ville de Kinshasa, où le patient 0 est coincé dans une chambre d’hôtel. RDC 1, Virus 0.

Le tâtonnement comme solution contre le Coronavirus

Le jour suivant, débute alors une course à l’amateurisme. Une équipe de riposte est née, faisant la concurrence à la bêtise. Mais, le pays a un Président. Et non le moindre. Le fils du vieil Etienne Tshisekedi. D’un ton grave, celui-ci, en face d’une caméra, décrète des mesures d’urgence originales. Plus de voyages entre la RDC et « les pays à risque » – Ceux qui veulent la liste devraient lui envoyer un SMS. Il faut ajouter, à ceci, l’interdiction de rassemblement, et toutes sortes de cosmétiques que seul un descendant de Limite en a le secret du populisme – Il prend tout de même la décision de rappeler l’Avanger congolais, Muyembe, le tombeur de l’Ebola, pour vaincre le Coronavirus. À Kinshasa, il se dit que les deux sont d’une même famille. Clameur au BetonLand. « Coronavirus, Fatshi veille », menace-t-on le virus qui a tout à coup peur.

Mais, Kinshasa est têtue. Dès le lendemain matin, elle défie le virus. Les marchés protestent leur oubli par le Président de la République. Ils se remplissent, constituent une belle occasion pour la contagion. Loin, vers le Sud, le gouverneur de la province indépendante du Haut-Katanga tente, lui aussi, de faire rire le virus. Il en invente deux cas. Eteni, le premier apprenti, a même la lucidité de le corriger. Mais, le virus fait des tirs de sommation, dans l’espoir d’être pris au sérieux. Il emporte le jeune Didie Bandubola et prend même, au président, quelques deux complices, tout en infectant d’autres.Mais, personne ne fait peur à l’Avanger Muyembe, qui prend les choses en mains.

Comme pour dépasser Eteni, le nouveau docteur, Seigneur à l’INRB, invente un cas dans le Nord-Kivu. Le gouverneur de la province meurtrie l’apprend à la télévision nationale. Il dément. Lui au moins a peur du Coronavirus. Le lendemain, le Docteur Muyembe vient livrer l’énigme. Il s’était trompé ! Entre-temps, Félix Tshisekedi avait pris le soin de faire une deuxième intervention. À ce moment, Son Excellence Président de la République démocratique du Congo, Chef de l’État, semble prendre enfin le virus au sérieux. Mais, pas son entourage. Le gouverneur de Kinshasa, en sommeil, reçoit l’ordre de déployer des « lave-mains » dans la capitale et du désinfectant. Mais, il ne capte pas bien le message.

Dans une intervention digne de théâtre, Gentinity Ngombila, somnambule, annonce le « confinement total intermittent de Kinshasa ». Mais, détrompez-vous. Le Congo est original. Le virus sera pris au dépourvu. À Kinshasa, le confinement durera 3 ou 4 jours, puis une journée de transmission du virus aura lieu, avant que le confinement reprenne à nouveau. SI vous n’avez rien compris, nous non plus. Le lendemain de l’annonce, le Kinois égoïste, ayant également mal compris le message, se prépare à l’apocalypse. Les uns en profitent pour faire du bénéfice, faisant grimper les prix des denrées. Du jamais vu ! Des foules immenses prennent d’assaut les marchés. Le virus reste hébété, comme le monde entier, en train de regarder les Kinois, défier tous les bons sens.

Prenons-nous en charge!

Le spectacle désolant réveille même une momie, celle de la Primature. En garde du Premier ministre, elle convoque une réunion dans la soirée pour suspendre le confinement. Kinshasa déchante. Plus personne ne comprend. Le Coronavirus ne sait plus quoi faire. Les autorités congolaises la déroutent. Plus de confinement, en tout cas, pour l’instant. Mais, ça viendra. Entre-temps, si vous n’avez rien compris à ce papier, nous résumons : le Coronavirus tue sérieusement. Dans le monde entier, au moins 24 663 personnes ont été tuées par le virus. L’Europe, qui nous a toujours fait rêver nous autres Congolais, comptent pas moins 290 000 cas d’infections.

L’Italie, qui nous dépasse, de loin, en infrastructures sanitaires, mais surtout où les dirigeants ne sont pas tous arrivés au pouvoir par miracle, est dépassée : le pays a annoncé, en fin de journée vendredi, une hausse record de près de 1.000 morts du Coronavirus en vingt-quatre heures, un bilan qu’aucun pays au monde n’avait atteint jusqu’à présent. Le nombre total de décès s’élève désormais à 9 134 !

L’Espagne, le pays où Lionnel Messi et toutes les stars du football de la LIGA habitent, est le deuxième pays le plus touché en Europe, avec 769 nouveaux décès entre jeudi 26 et vendredi 27 mars 2020, un nouveau record dans le pays, qui porte à 4 858 le nombre total de personnes tuées par l’épidémie, selon le dernier bilan des autorités.
En France, où Macron veille, le bilan atteint près de 1 700 morts, l’épidémie continue de s’aggraver avec 365 morts enregistrés à l’hôpital en vingt-quatre heures.

Alors, face à ce bilan, et au regard de tout ce que vous savez aujourd’hui au sujet de nos autorités, voici ce qu’il faut faire pour rester en vie :

  • Ne sortez pas de chez vous : restez à la maison, isolés du monde;
  • Si vous êtes obligés de sortir, restez à au moins 1m de distance par rapport à toute personne que vous croiserez ou avec qui vous aurez des échanges;
  • Lavez-vous les mains aussi longtemps que vous le pourrez, avec du savon, frottez sérieusement vos mains pendant au moins 20 secondes;
  • Faites tout possible pour ne pas attraper le Virus, il en va de votre vie;
  • Et, si par malheur, vous toussez, vous avez de la fièvre, une température corporelle en hausse et/ou des maux de gorge, prière de vous isoler de vos membres de famille, de préférence dans une chambre, et appelez un médecin;
  • Et n’oubliez pas de prier : priez quelle qu’en soit votre confession religieuse ; priez pour que nous soyons sauvés du virus, y compris de nos dirigeants !

Litsani Choukran,
Le Fondé.

- Publicité -

78 Commentaires

    • Wow…. Excellent article, j’ai souri, j’ai pleuré… Mais j’ai finalement compris que l’heure est grave. Soyons tous responsables. Merci 🙏

    • Lorsque vous dites que rien ne sortira après le départ de Patrice LUMUMBA, j’espère que vous y avez aussi inclu votre personne, vous avez aussi inclu vos enfants, et toute votre lignée hein!!! Non mais comment on peut accepter un article aussi abrutissant comme celui-ci vraiment. Honte à vous Politico.cd vous quittez dans ma liste d’éditoriaux sérieux

      Je n’ai même pas pu tout lire jusqu’à la fin

  1. Tel un film documentaire, je me suis plongé dedans pour tt finir. Entre rire et tristesse, vous avez complètement résumé c qui se passe au Congo.

  2. En lissant on oublie le problème de Corona et s’intéresse encore plus au problème du Congo . Les deux « C » énergétiques à dompter. Merci d’avoir dénoncé l’incompétence avec tant de classe !!!! J’espère qu’au moins cette fois ils laisseront la honte pénétrer leurs consciences .

    #RestezChezVous

  3. Votre article est échafaudé des demies vérités justifiant un postulat politicien qu’une analyse journalistique. Par exemple, vous commencez à l’indépendance passant par Mobutu et les deux Kabila, chutant à l’alternance mais un chapitre oublié entre Kabila fils et l’alternance, faits oubliés ou cache faits? En gros, vous avez trop épilogué pour rien expliquer après…
    Restez professionnels et objectifs.

    • Le sujet est la gestion du Coronavirus par le gouvernement congolais. Le reste on s’en fout. Le journaliste a le mérite de pointer une fois de plus l’incompétence des criminels, voyous et voleurs au pouvoir. Qu’il en oublie un ou une meute ça ne change rien tant la tête du pays, à couper très vite, en est gangrené depuis Mobutu ! La jeunesse arrive avec des vrais patriotes en tête des vrais partis politiques panafricanistes et tous ces parasites ne figureront même pas dans nos futurs manuels d’histoire car ils n’auront nullement marqué l’histoire de notre pays. Mais pour pouvoir en être conscient, il faut être patriote, éclairé et visionnaire s’entourant aussi des conseillers et des ministres visionnaires et dévoués pour aller loin. Ça viendra. Pamoja !

    • Mon souhait serait que cet article parvienne au président de la République,c’est tellement touchant,je ne trouve pas encore de mots…

  4. Ça fait mal au cœur, et pourtant, cet article décrit parfaitement bien la comédie congolaise, face à un virus que, même Israël qui a le mérite d’avoir déjà affronté Pharaon, est en train de craindre.

    Nous n’avons plus qu’à nous prendre en charge justement, et que Dieu nous vienne à l’aide, face à cette attitude démissionnaire de nos gouvernants.

  5. J’ai beaucoup apprécié. Je serai heureux de vous rencontrer autour d’un verre à mon restaurant Planète J/Socimat, dès que possible. Prof. Sébastien Kirongozi.

  6. Très très beau résumé.bravo. quant à nos dirigeants le jour arrive ou ils s’en iront avec leurs conneries. Et à la
    Population prenons au sérieux les mesures de prévention.

  7. Article bien écris et qui illustre bien le mal congolais, la bêtise. La chute est aussi bien amené, le Congo doit se libérer de ce virus mais aussi de ces dirigeants, c’est dans l’adversité qu’on reconnait les hommes de valeur, voyons voir, mais surtout prenons nous en charge à défaut d’avoir des gouvernants.

  8. Bonsoir !

    Je salue la plume de l’auteur. J’ai assez rarement lue un article issue d’une plume aussi bien trempée. Et même si l’auteur semble ne pas être totalement alligné sur la neutralité politique qu’on attend dans ce type de situation je dois reconnaître que j’ai pris plaisir à le lire, a le parcourir, à m’enrichir de certains faits historiques et du parallèle qu’il a su faire avec nos illustres devanciers. L’article a aussi le mérite de faire passer par plusieurs émotions. La peur, la colère, le sourire, la colère et fort heureusement vers la fin l’espoir. Je ne suis pas sûr d’avoir saisi le nom de l’auteur mais à coup sûr … j’aimerais qu’il ( elle ?) se protège bien car sa plume il faudrait pour le bien de nous autre lecteur amateur de belle lecture qu’il la trempe encore et encore !!

  9. Il n’a pas seulement dit la vérité, c’est ce côté satyrique de la vérité qui m’amuse et dire qu’on a l’impression de se faire une caricature des personnages par les mots choisis. Il est juste fort celui qui l’a écrit. Merci de nous faire rire.

  10. Mon souhait serait que cet article parvienne au président de la République,c’est tellement touchant,je ne trouve pas encore de mots…

  11. Vraiment la RDC nous vivons par la grace, je suis d’abord content qu’aujourd’hui riche ou misérable, nous sommes tous soigné en RDC. C’est une leçon pour ceux là qui allez en Europe pour les soins au lieu d’investir chez eux. Et maintenant que là ou ils partez qu’il y a du feu nous les demandons d’y allez encore. Merci mon frère tu as beacoup dit dans ton article et j’ai de larmes aux yeux pour cette cacafonie à la télévision nationale. Nous devons nous predre en charge nous population, il y a ceux qui pensent voir ce que le Président ferra oubliant qu’ils sont tous concernés dans la lutte car tous sont exposés. Mettons à prier, seul Dieu sauvera la RDC après avoir fourni nos éforts de la prévention.

  12. un article que je n’ai pas encore lu en ce temps de crise. On sent du profesionalisme car beaucoup de vérités ont dites . Bravo!

  13. Aucune objectivité, ça pue la frustration et la haine. Pensez-vous que les européens, les américains in t réponse à tout? Demandez plutôt ce que EUX ils pensent de MUYEMBE? Savez-vous que la chrloroquine + azythromycine est venue du prof EKWALANZA de l’université de Lubumbashi et quil5l’avait revendiquée bien avant la mise en application du protocole du prof Raoult? Vous êtes complexés devant la peau blanche voilà tout, alors que ceux ci ne jurent que par la diminution de la population dans le monde principalement en afrique, cause selin eux de tous les problèmes climatiques. Le président congolais a ordonné la mise à disposition de la chloroquine, notre économie souffre et le confinement complet n’est pas la solution miracle. Nous ne prétendons pas pouvoir débloquer 300 mds d’€ ou 2.200. Mds de $ pour notre économie, nous n’en avons pas

  14. Je croyais être le seul à ne rien comprendre et là sans insulter, car l’insulte est facile et banal en cette république, je me rends compter je ne suis pas seul. Je fais rentrer Politico parmis flux.

  15. Aucune objectivité, ça pue la frustration et la haine. Pensez-vous que les européens, les américains in t réponse à tout? Demandez plutôt ce que EUX ils pensent de MUYEMBE? Savez-vous que la chrloroquine + azythromycine est venue du prof EKWALANZA de l’université de Lubumbashi et quil5l’avait revendiquée bien avant la mise en application du protocole du prof Raoult? Vous êtes complexés devant la peau blanche voilà tout, alors que ceux ci ne jurent que par la diminution de la population dans le monde principalement en afrique, cause selin eux de tous les problèmes climatiques. Le président congolais a ordonné la mise à disposition de la chloroquine, notre économie souffre et le confinement complet n’est pas la solution miracle. Nous ne prétendons pas pouvoir débloquer 300 mds d’€ ou 2.200. Mds de $ pour notre économie, nous n’en avons pas. Donald trump lui même en dépit de tout n’a pas ordonné allusion à l’économie de son pays qui en souffrirait plus mal que le mal causé par le covid19. D’où vous vient tant de haine? Quelle frustration avez-vous enduré qui tarde tant à guérir ?

  16. Vous citez ces grands pays en exemple, mais ne voyez-vous pas qu’ils tatonnent aussi? Aucune objectivité à part le sens de la frustration qui vous pousse à dénigrer votre pays et vos dirigeants

  17. Whouuuuuu , là j ‘ai eu un resumé digne de nom du théâtralisme congolais.
    Une impression d’une bande dessiné réaliser pouvant inspirer le cinéma.
    Le congo souffre de manque.
    Bravo pour l’article.

  18. Rectification, Quand quelqu’un laisse le deluge, il n’est plus un roi. Crée d’autre nom. Mobutu n’est pas roi pour les congolais. Deuxiement, pour votre information ce que vous appelez Coronavirus en RDC, ce n’est pas vrai. En Italy leurs docteur parlent plus du pneumonie sévère. Chez nous, en RDC avez-vous deja vu quelqu’un? Si oui, prouver aux congolais le contraire. Le gouvernement agit aussi en respectant la situation de la population actuelle.
    Vous devez savoir, seulement en Afrique du sud, les banques ont demandé à leurs clients de ne pas payer ce qu’ils doivent à la banque pendant 3 mois. et les travailleur sont payé full mois, mais pendant qu’ils seront à la maison. QUE CE QUE TON GOUVERNEMENT A FAIT POUR CETTE PAUVRE POPULATION?

  19. Aucune objectivité, ça pue la frustration et la haine. Pensez-vous que les européens, les américains in t réponse à tout? Demandez plutôt ce que EUX ils pensent de MUYEMBE? Savez-vous que la chrloroquine + azythromycine est venue du prof EKWALANZA de l’université de Lubumbashi et quil5l’avait revendiquée bien avant la mise en application du protocole du prof Raoult? Vous êtes complexés devant la peau blanche voilà tout, alors que ceux ci ne jurent que par la diminution de la population dans le monde principalement en afrique, cause selin eux de tous les problèmes climatiques. Le président congolais a ordonné la mise à disposition de la chloroquine, notre économie souffre et le confinement complet n’est pas la solution miracle. Nous ne prétendons pas pouvoir débloquer 300 mds d’€ ou 2.200. Mds de $ pour notre économie, nous n’en avons pas. Donald trump lui même en dépit de tout n’a pas ordonné allusion à l’économie de son pays qui en souffrirait plus mal que le mal causé par le covid19. D’où vous vient tant de haine? Quelle frustration avez-vous enduré qui tarde tant à guérir ?

  20. Excellent de chez excellent! Dans le pur style Canard enchaîné. Genial et dommage quil n’y ait pas plus de plumes aussi alertes dans notre presse nationale.
    Monsieur le journaliste , j’aime votre humour caustique, votre critique acide et votre clairvoyance dans l’analyse des faits. Vous osez, enfin, dire ce que l’on pense tout bas.
    Bravo l’artiste.

  21. Commenter :C’est probablement l’article du mois. Que des verités.
    Ce pays merrite mieux que ces patins.
    Que Dieu nous vienne en aide pour stoper ce fléau.

  22. Derriere cet article aux vitrioles et la derision, il me semble que cet quidam si suffisant veut regler ses comptes au pouvoir actuel ainsi qu’aux hommes politiques(certains d’entre eux).
    On voit ce qui se passe en Italie, Espagne, Etats unis etc..
    Les dirigeants de tous ces pays tatonnent ne sont ni des superhommes ni des nigaux.
    La critique ou la derision est facile mais l’art difficile.
    Soyons humble.

  23. Très bel article.Il est satirique mais d’écrit de manière particulière l’imbroglio qui règne au plus haut sommet de l’Etat.
    Le politique congolais, habitué à la magouille derrière la misère du peuple, ne sait plus dissocier danger et comédie qd le concept argent est en jeu d’une part et d’autre part, il est confronté à la peur de mourir provoqué par la psychose due au risque accru de contamination.

  24. Je tiens a remercier le journal et particulièrement l’auteur de cet article. Ce virus qui fait de ravage partout dans le monde semble être pris par certains congolais en particulier nos autorités pour un ami qu’il faut chérir et cajoler. Que l’éveil du peuple se fasse et qu’il comprenne que le pays va très mal et la Courbe est exponentielle

  25. Forme apparemment belle. Fond sans objectivité. Je ne vois pas ce qui vient faire feu Etienne Tshisekedi dans cet article sur le covid 19. Dieu vous voit vous qui réduisez tout son combat politique à une réclamation de postes. C’est une ignorance crasse de l’histoire. Dites-nous, monsieur le journaliste, la vraie motivation des autres 13 parlementaires. C’était certainement parce qu’ils voulaient former le bureau de l’assemblée nationale avec le vieux Etienne ? Sincèrement je me demande si tu as déjà lu la lettre de 13 parlementaires? A part Etienne Tshisekedi, pouvez vous citer , de mémoire, 7 autres noms ? Comment justifiez vous le combat de Marcel Lihau, de Kibassa Maliba… ? Informez vous avant de nous informer et soyez objectifs. Si vous avez des problèmes avec Fatshi, ne réduisez pas à néant le combat de son père. Je ne connais pas votre âge, mais je sais qu’à un certain moment de l’histoire de la RDCongo, on critiquait le vieux pour sa politique de la chaise vide. Si son objectif était le pouvoir pour le pouvoir, l’histoire l’aurait oublié comme elle l’a fait pour Faustin Birindua, Ngalula Mpandajila… Au sujet des tergiversations sur le coronavirus, mettez de l’eau dans votre vin en publiant un autre sur le revirement de Trump sur la quarantaine newyorkaise. Avez-vous lu ce qui s’est passé à Montréal ? Comprenez qu’on peut se tromper de bonne foi. Mais vous, c’est par mauvaise foi. Vous faites une analyse sur le coronavirus et vous allez fouiner dans le passé lointain de la Rdc , en sautant à pieds joints, les années de la Kabilie, qui, à en croire votre silence, ont été un modèle de bonne gouvernance. Gagner honnêtement sa vie pour un journaliste, c’est gagner sa vie en traitant l’information comme un médecin
    devrait traiter un malade. Je n’ignore pas que l’objectivité est un idéal. Mais elle doit transpirer des pores de notre ligne éditoriale !

  26. Vraiment !!
    C’est une longue et belle histoire.
    Ça donne le rire, le chagrin et parfois la coleur.
    Que Dieu seul, nous vienne en aide.

  27. Telle une pièce de théâtre dans laquelle les acteurs s’imprègnent parfaitement de leur rôle…
    Entre rire et déprime, honte et malheur, la situation de la chaîne de commandement dans notre nation n’a rien de paradoxal dans la mesure où tout est fait dans la plus grande légèreté: de l’élection-excusez moi- de l’accord aboutissant au poste de Chef de l’État aux ministères familiaux…
    Cet article a valu la peine d’être lu et j’en remercie l’auteur qui, muni d’une diction écrite des plus insolites et rares en a fait admirer plus d’un…

  28. Vous êtes un grand scénariste vraiment! Ça mérite un Oscar. Pour dire que j’ai trop aimer l’article depuis ma chambre en auto- confinnement.

  29. Neka tvoja dobrota, o Jahve, bude nad nama kao što se mi u tebe uzdamo!(Psaume 33 (32), 22).
    Alors que le ministre de la santé au Pays refuse de divulguer les membres du gouvernement atteints par le coronavirus, je reste inquiet de voir combien ceux qui doivent guider le Peuple, imposent mais n’assument sous prétexte du professionnalisme. On en a mare son excellence Monsieur le ministre de la santé.
    Suivez comment Mr le premier ministre britannique Boris Johnson vient de se rendre de lui-même après avoir senti des symptômes : il est testé positif et dirige le Pays par conférence télévisée pour faire face à cette pandémie, Mm Angela Merkel est en quarantaine, la vice-présidente de l’assemblée nationale du Burkina Faso est déjà décédée, Manu Dibango, le directeur de cabinet de la ministre de l’économie, l’évêque de Gambella en Ethiopie est mort le 25.3 dernier, le Vatican a signalé deux cas positifs en son sein, 67 prêtres italiens dont 13 ex missionnaires au Pays et dont l’un est le maître d’ouvrage d’une belle paroisse Mater Dei de Muhungu au Suf-kivu à Bukavu pour ceux qui la connaissent pour ne citer que ceux-là. Notre préoccupation est la même son excellence. Il ne s’agit pas d’un vilipendage si tu dis qu’il y a un qui est testé positif car un grand nombre était en voyage ou a accueilli car la maladie n’a pas d’ami surtout celle qui est dans nos murs avec déjà 81 cas en ce jour.
    Épargne-nous de ton professionnalisme cher ministre alors que le Président a ordonné l’État d’urgence sanitaire. Faut-il un cours de nouveau pour en savoir plus ? La chloroquine sera utilisée comme l’a déclaré le Président le 24.3 même si les scientifiques ne sont pas encore sur le même diapason d’or: à cela j’en appelle à la bravoure et la citoyenneté pour la Pharmakina-Bukavu via déjà son professionnalisme et ainsi que le Bureau Diocésain des Œuvres médicales de Bukavu. La qualité de vos médicaments peuvent être une chance pour les pays. Saches qu’un membre du gouvernement qui sera bientôt positif et en contact avec sa famille ne sera que sous ta responsabilité sous prétexte du professionnalisme. La force Majeure l’exige. Aucune information disponible en ce qui concerne les laboratoires d’analyses biomédicales à travers le Pays or il y a des centres d’intérêts déjà à l’université de Lubumbashi, à l’université catholique de Bukavu, à l’université de Butembo et presque partout au Pays. Ne soyons pas étonnés si un autre virus nous arrivait car après choléra, Ebola personne n’a pu penser à mettre déjà en place une structure sanitaire de riposte, n’oublions pas qu’il y a le virus Zika qui a ravagé aussi le Brésil en 2016 et d’autres virus conservés sur l’île de Riems où les Nazi faisaient leur expérience sur les bombes biologiques. Soyez vigilants et à jours. Vous êtes des sentinelles du Peuple.
    Comment ne puis-je pas dire merci au Dr Dénis Mukwege pour cette bravoure de se procurer 20 respiteurs pour son hôpital de Panzi ? Bien que moins suffisant par rapport à la population Bukavienne en particulier et congolaise en général. Bravo et encore plus. Que les autres hôpitaux généraux de la ville y tirent conséquences. Allons-y compter pour l’ensemble du territoire national. C’est une honte ! Aucune adresse d’une commande quelconque des appareils en vue de les déployer a travers le Pays. On peut croire être devant les Gouvernants Pasiffs. Si le Pape François a pu comme évêque de Rome apporter son soutien minimum de 100000€ et aujourd’hui 30 respiteurs pour les villages reculés d’Italie, où est la générosité des évêques du Pays ou des pasteurs qui raçonnent les pauvres gens vivant dans les impasses des maladies sous prétexte de guérison de toutes maladies : où est-ce qu’ils sont pour le coronavirus qui ravage déjà le pays alors que le Dr Muyembe avait déjà averti au lendemain de la clôture d’Ebola ? C’est le Seigneur qui est le médecin par excellence et nos vous chers amis prétendus pasteurs ou guérisseurs.
    J’estime que cette calamité doit mentionner dans les agendas du Monde une citoyenneté de prévention et une reconnaissance de la faiblesse humaine : aucun Pays pas même ceux dits riches s’est préparé si bien que gouverner c’est prévoir et contrôler.
    Cependant, je consacre dans la foi, l’espérance et l’amour notre Chère Patrie, Patrie du cardinal Malula,Mgr Munzihirwa Mwene Ngabo,de Mgr Kataliko et des Bienheureux Nengapeta et Bakanja, la terre de Simon Kimbangu et Lumumba, le sol de Mzee Kabila au Cœur Sacré de Jésus et Cœur Immaculé de Marie afin qu’il soit délivré de ce fléau. Je recommande le Monde à la miséricorde de Dieu : qu’il accueille les sœurs et frères morts par suite de cette calamité ou autre maladie, de fortifier les médecins spécialistes et tous ceux qui s’adonnent en vue de juguler cette pandémie mondiale.
    Je pousse ma réflexion sur ce qui sera après cette pandémie mondiale car la préoccupation est actuelle mais les conséquences seront plus insupportables que l’épidémie même.
    Que le salaire des autorités soit réduit à la baisse pour combler le fond prévu pour la riposte et non une solidarité nationale masquine. Pas longtemps les assemblées provinciales étaient à Kinshasa pour réclamer leur 7 mois d’arriérés des salaires. Que diront nous de ceux qui sont dans d’autres structures du gouvernement ? Je me demande comment cela est-il possible. Comment ils survivent ? On est devant une réalité de la Gecamines de Yuma Albert et la SNCC et OCC. D’abord la misère du Peuple crit vengeance devant Dieu: Mr le Président, il est impossible et illogique de demander une solidarité nationale au moment où le Peuple ignore même le salaire du Président si bien même celui du plus bas travailleur au Pays. Ne tendons pas la main de nouveau or il ya le fond promis par la FMI en cette situation générale de la pandémie. Rien n’est encore abrogé! Et si la FMI n’a pas honoré sa parole, fais une nouvelle adresse au Peuple et à cela ceux qui sont en possibilité d’en venir au secours. Peut-être celui de Djugu, d’Ituri, de Butembo, n’aura pas la possibilité de contribuer par le fait même de la misère causée déjà par les guerres à répétition et par surcroît l’Ebola qui vient de quitter ses murs déjà 39e jour. Cependant, hier déjà l’Union Africaine s’est réunie en téléconférence pour mobiliser le fond de solidarité africaine. Ne vous fiez pas chers Présidents Africains à la main de G20 car les conséquences économiques futures de cette aide pourront de nouveau être génocidaires que la pandémie même. Contentez-vous de ce que vous pouvez faire au niveau local. Combien d’années déjà écoulées depuis les indépendances africaines ? Faut-il 1000 ans pour que l’Afrique soit capable d’elle-même ? Je ne mets pas en cause l’aide de l’Union Européenne ou d’autres structures internationales d’aide. Mais sachez bien que même eux-mêmes n’arrivent pas à juguler cette crise. Nous le voyons et contemplons car étant aux études chez eux, chaque jour les nombres s’accroîent des contaminés et des décès que des guéris. Il y a l’Italie qui n’est pas d’accord d’ailleurs du plan d’ensemble de l’Union Européenne pour intervenir financièrement car ça n’arrange pas son territoire. Ils ont mis en place des gigantesques montants pour cette fin mais ils n’y arriveront pas aussi longtemps que l’Afrique ne soit pas de nouveau leur terrain de retrouvailles pendant et après cette pandémie. Comment ils peuvent tourner l’éponge chez nous or la saleté perdure ? Soyez fiers de faire vous même cette contribution. Moïse usait de ce qu’il avait en main et Dieu accompagnait son peuple : s’il a délivré le Peuple choisi des pays d’esclaves et de la morsure au désert, il délivrera l’Afrique que tous aujourd’hui qualifie d’un nouveau champ du virus or il faut savoir enlever la paille de son œil pour bien voir la poutre de l’autre. Le Président tanzanien Magufuli avait fait une consécration de son Pays pour qu’il le garde et le protège, et en même temps il a mis les structures de prévention. C’est déjà un effort d’abord de fermer les frontières mais ne fermez pas votre solidarité africaine car c’est déjà pour nous une richesse.
    Que nos autorités elles-mêmes par responsabilité et citoyenneté fassent signe de bravoure si elles ont des symptômes car vous, vous devez protéger le Peuple et non le contaminer à cause de cette maladresse du ministre.
    J’ai crié vers le Seigneur et lui m’a guéri (Psaume 30(29),3).
    fra Aganze Ston,ofm

  30. L’article est bien conçue mais je demande à ceux qui commente de faire preuve d’amour,respect et courtoisie envers les autres , vous êtes toujours là à faire la jalousie, querelle,méchanceté et tous qui est mauvais , Que faite vous pour la génération future ? Pour notre nation ? Pour vous même ? Vous allez dire que vous combattez ? MDR mais vous vous foutez de qui franchement ? Tous que vous faite est originalement stupide cruelle et honteux .

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...