jeudi, juillet 2, 2020
DRC
7,189
Personnes infectées
Updated on 2 July 2020 à 17:25 17 h 25 min
DRC
4,696
Personnes en soins
Updated on 2 July 2020 à 17:25 17 h 25 min
DRC
2,317
Personnes guéries
Updated on 2 July 2020 à 17:25 17 h 25 min
DRC
176
Personnes mortes
Updated on 2 July 2020 à 17:25 17 h 25 min
publicité

RDC: Le Docteur Didie Bandubola inhumé nuitamment à Kinshasa

Le premier cas de décès lié au Coronavirus a été inhumé en début de soirée de ce lundi 23 mars 2020 au Cimetière du Nécropole, apprend POLITICO.CD des sources médicales et familiales.

C’est vers 18h30 (heure de Kinshasa) que la dépouille du docteur Didie Bandubola a quitté la morgue de l’Hôpital de référence de Kinshasa, où elle a été placée depuis le décès de ce Directeur de cabinet adjoint de la ministre de l’Economie le samedi 21 mars 2020. L’Hôpital du Cinquantaine, situé à quelques cinq kilomètres de l’ex-Maman Yemo, où il était interné pour suivre des soins après avoir été diagnostiqué positif au Coronavirus, n’a pas voulu gardé sa dépouille dans sa morgue.

L’Hôpital de Référence de Kinshasa était également réticent. Notamment au sujet de l’inhumation, par crainte que la dépouille ne contamine d’autres personnes. La famille et les autorités, expliquent des sources médicales, ont alors convenu d’une inhumation « dans la nuit et dans la plus grande discrétion ».

Alors que la dépouille quittait le « Maman Yemo », seule une dizaine de membres de la famille l’accompagnaient. Les équipes du ministère de la Santé et celles de l’Hôpital étant les seules à sortir la dépouille de la morgue au véhicule. « Des précautions strictes ont été prises pour qu’il n’y ait aucune contamination. C’est d’ailleurs les exigences même du Cimetière de Nécropole qui a également voulu que tout ce face dans la nuit », explique une source à POLITICO.CD.

Selon des proches, le Docteur sera inhumé au Cimetière du Nécropole dit « Entre ciel et terre », un site très éloigné du centre-ville de Kinshasa.

Didie Bandubola, grand-frère de la ministre congolaise de l’Economie, Accacia Bandubola a succombé samedi, devenant le premier cas atteint du coronavirus à mourir en RDC. Il revenait d’un voyage en France le 8 mars dernier. Sa sœur est également testée positive, tout comme l’époux de cette dernière. Dans une intervention aux médias, un Conseiller de la ministre a fait savoir que Mme Bandubola a quitté sa quarantaine de l’Hôpital du Cinquantaine pour son domicile où elle reste néanmoins coupée du monde, pas « va mieux et travaille même. »

La République démocratique du Congo totalise officiellement 36 cas de personnes atteintes du Coronavirus. Deux personnes atteintes du virus sont jusque-là mortes. Pour la première fois, l’intérieur du pays a enregistré ses premiers cas. Il s’agit de la ville de Lubumbashi, située dans le Haut-Katanga, au sud-est du pays. Mais les autorités ont fait savoir qu’ils attendaient toujours une confirmation des tests de laboratoires.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...