Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

vendredi, juin 5, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 5 June 2020 à 8:32 8 h 32 min

UDPS: derrière l’intérim de Kabund, se cache-t-il un deal avec Tshisekedi?

Pour éviter un face-à-face avec les militants dont la réaction est imprévisible après les dernières manifestations de colère, Jean-Marc Kabund A Kabund a choisi de tourner une vidéo, là où il est habitué au bain de foules pour s’adresser aux combattants.

Après la sortie médiatique du président a.i de l’UDPS, Jean-Marc Kabund A Kabund mardi 17 mars 2020, ses intentions sont devenues un peu plus claires. Le congrès, prôné par une fraction des cadres de ce parti pour élire un nouveau président, ne sera pas pour demain. Encore moins pour le lendemain. La démission de celui-ci du poste de président intérimaire, que « Sauvons l’UDPS  » exige, ne figure pas non plus à l’ordre du jour.

Théorie de complot

C’est un message clair, direct et sur mesure que Jean-Marc Kabund A Kabund a livré aux militants de l’UDPS. S’effaçant complètement pour jongler entre « la redynamisation de l’UDPS qui doit conserver le pouvoir jusqu’au retour de Christ, la théorie de complot contre Félix Tshisekedi qui, pourtant, a des défis à relever en tant président de la République ».

Le tempo de ce discours a été trouvé pour captiver les combattants longtemps combattus pour disparaître et désormais soucieux de voir leur UDPS trôner sur la RDC, à travers notamment son président Félix Tshisekedi qui doit faire briller ses couleurs au cours d’un deuxième mandat de président de la République.

S’appuyant sur ses récents succès au stade des Martyrs, à Kananga ou à Tshikapa, comme sur le soutien que le parti doit apporter à Félix Tshisekedi, « l’héritier « d’Étienne a voulu simplement « rendre secondaire « le débat statutaire qui le met en difficulté depuis sa mutation de SG à président a.i de l’UDPS.

Intérim indéfini

Bien qu’en difficultés sur les textes, « 520 Gigats » a fait un saut dans l’inconnu en ouvrant une nouvelle page d’un débat interminable sur l’article 26 des statuts de l’UDPS.

Et, au regard de cet article, « l’élection de notre président du parti à la magistrature suprême, le 30 décembre 2018, ne le placait nullement, dans une situation d’empêchement définitif, ni dans celle d’interdiction d’exercer », a-t-il déclaré.

Sa nomination au poste de président intérimaire de l’UDPS, par ailleurs, a été un acte par lequel Félix Tshisekedi lui a donné « mandat d’assumer son intérim à la tête de notre parti, jusqu’à la fin de son indisponibilité »

Ce qui veut dire, en des termes plus clairs, que Jean-Marc Kabund A Kabund continuera à assumer l’intérim du président de l’UDPS, jusqu’au retour, ou à la disponibilité de Félix Tshisekedi, « momentanément empêché » par ses fonctions de président de la République et dont le mandat expire en 2023.

La hauteur

Jean-Marc Kabund est connu pour ses répliques musclées réservées à toute attaque. Mais, ce mardi 17 mars, il a curieusement décidé de voler au-dessus du débat sur son origine katangaise ou kasaienne soulevé par le professeur Paul Tshilumbu, membre du collectif « Sauvons l’UDPS « au même titre que Jacquemin Shabani qui exigent la démission de Jean-Marc Kabund du poste de président intérimaire de l’UDPS.

Des discours politique dans les médias, « Sauvons l’UDPS  » entend aller chercher la lumière à ces contradictions auprès de la justice congolaise. C’est ce combat, peut-être, que Kabund, qui a résisté contre l’ancien Premier ministre Bruno Tshibala, doit préparer.

JSB

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...