Jacquemin Shabani: « la grande difficulté que nous rencontrons ce que monsieur Kabund croit être dieu sur la terre »

0
3080

Dans une interview exclusive accordée à Politico.cd, le président « déchu » de Commission électorale permanente de l’UDPS, Jacquemin Shabani, a réagi au message audiovisuel du président a.i de l’UDPS (qu’il préfère appelé « SG ») Jean-Marc Kabund A Kabund adressé aux cadres et militants de l’UDPS ce mardi 17 mars.

Selon Jacquemin Shabani, les déclarations de Jean-Marc Kabund sur l’argent qui circulerait afin de déstabiliser l’UDPS ne sont qu’une démagogie.

« C’est de la démagogie qu’il fait comme nous l’avons dénoncé. C’est quelqu’un qui ne veut pas prendre ses responsabilités. Nous l’avons appelé à échanger sur des questions importantes qui concernent notre parti. Se retrouver c’est-à-dire que nous sommes tous membres d’un parti politique. Vu les fonctions de secrétaire général du parti qu’il occupe, la moindre l’aurait amené à saisir cette préoccupation là. Malheureusement, la grande difficulté que nous rencontrons ce que monsieur Kabund croit être dieu sur la terre et le monde de l’UDPS« , a-t-il répondu à Politico.cd.

Ce dialogue évoqué par Jacquemin Shabani est aussi le plan que la jeunesse de l’UDPS a proposé depuis quelques mois à ses aînés. L’obstacle c’est Jean-Marc Kabund selon le président de la CEP.

« La difficulté que nous avons depuis que cette question se pose il y a une année aujourd’hui, ce que Jean-Marc Kabund n’est pas un homme de dialogue. Il ne nous considère plus comme ses égaux avec qui il peut se mettre autour d’une table pour discuter « , a déclaré Jacquemin Shabani.

À ce stade, l’ultimatum lancé au président a.i de l’UDPS par le collectif « Sauvons l’UDPS  » de Jacquemin Shabani et compagnies a expiré depuis lundi 15 mars.

« L’ultimatum a pris fin hier lundi. Nous sommes maintenant dans la procédure judiciaire. Les avocats travaillent sur la rédaction des requêtes. Elles seront déposées incessamment « , a promis Jacquemin Shabani.