Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

lundi, juin 1, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 1 June 2020 à 6:27 6 h 27 min

RDC: Des immigrés clandestins burundais envoyés de Goma à Bukavu pour leur rapatriement

Près de 2.000 immigrés clandestins burundais sont en train d’être envoyés vers Bukavu dans le Sud-Kivu, avant d’être rapatriés dans leur pays, le Burundi par la province du Sud-Kivu, leur point d’entrée en RDC. Cette décision intervient 48 heures après leur déguerpissement d’une parcelle à Goma, capitale du Nord-Kivu, annonce la présidence congolaise.

L’opération de leur retour forcé a débuté ce lundi matin à leur campement du quartier périphérique Lac Vert en présence des autorités sécuritaires provinciales. L’armée nationale (FARDC) a réquisitionné plusieurs véhicules pour transporter ces étrangers jusqu’au port de Goma où ils ont été embarqués dans des bateaux pour Bukavu dans le Sud-Kivu .

« Les premières investigations des services de sécurité congolais ont permis de dénicher parmi ces immigrés qui agissent sous le label de la secte mystico-religieuse EZEBIYA ( dissidente de l’Église catholique burundaise) des personnalités impliquées dans un coup d’État manqué au Burundi, » confirme la présidence de la république.

Plusieurs autres burundais éparpillés dans la ville de Goma ont volontairement rejoint le groupe et conduits sous bonne escorte au port de Goma en vue de leur embarcation.

La population de Goma est en éveil pour débusquer tout autre personne suspecte en situation irrégulière. Jusqu’à présent, aucun incident n’a été déploré au cours de cette opération malgré la résistance de certains leaders de ce groupe.

Pour le gouverneur de province Carly NZANZU KASIVITA qui personnellement supervisé cette opération retour, il ne s’agit pas d’une opération de chasse aux sorcières mais plutôt le respect des normes nationales et internationales en matière d’immigration.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...