Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 18:27 18 h 27 min

Crise à l’UDPS: Kabund tente de s’expliquer au sujet du remplacement de Shabani

La cellule de communication du président intérimaire de l’UDPS, JM Kabund, dément la rumeur selon laquelle le remplacement de Jacquemain Shabani à la tête du CEP soit le fait de la volonté de JM Kabund.

« Jean Marc Kabund a tout simplement pris acte du résultat de l’élection organisée par les membres de la CEP en date du 19 février 2020, selon un PV qui lui a été remis, » peut on lire dans la mise au point de la cellule de communication du 1er vice président de l’Assemblée nationale.

Cette mise au point souligne que, « contrairement aux fausses informations véhiculées dans les réseaux sociaux, selon nos informations, l’ex-président de la CEP, Jacquemin Shabani, a été pris dans son propre piège ».

Hervé Panda, qui signe cette mise au point au nom de JM Kabund, affirme que, selon les informations en leur possession, le reste des membres de la CEP lui avaient reproché ses multiples sorties et prises de position dans les médias, au nom de la CEP, sans concertation avec son bureau.

« Au lieu de créer un climat de dialogue entre les membres de son bureau à ce sujet, selon nos informations, Shabani avait semble-t-il décidé de limoger son bureau mis en place par le président Fatshi, » indique la mise au point.

Ainsi, à la suite de ce comportement décrié par les autres membres du bureau limogés, les membres ont décidé d’organiser les nouvelles élections pour élire ce nouveau bureau, en conformité avec les statuts.

« Le président a.i. de l’UDPS Jean Marc Kabund et son secrétaire général du parti Augustin Kabuya n’ont rien avoir avec ce changement à la CEP qui est une structure indépendante, ils ont juste pris acte, » conclut ce document de la cellule de communication de Jean Marc Kabund.

De son côté, Jacquemain Shabani, le président limogé de la CEP/UDPS, a annoncé qu’il va saisir la justice pour dénoncer cette décision qu’il estime discriminatoire.

Le limogéage de Jacquemain Shabani a créé une vive tension tout au long de cette semaine au siège de l’UDPS où des échauffourées ont opposé pro et anti JM Kabund, occasionnant plusieurs blessés et des dégâts matériels importants.

De leur côté, plusieurs cadres et membres de l’UDPS, réunis au sein du collectif « Sauvons l’UDPS », ont donné vendredi 13 mars 72 heures à JM Kabund pour démissionner.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...