jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 17:32 17 h 32 min

l'info en continu

Enquête programme 100 jours : le DG de la Rawbank, Thierry Taeymans interpellé et placé à Makala

- Publicité-

Le Belge Therry Taeymans, directeur général de la Rawbank SA a été placé en détention préventive ce jeudi 12 mars dans la soirée au parquet de grande instance de Matete, rapporte des sources judiciaires.

- Publicité-

Il a été auditionné puis interpellé pour avoir viré quelques 37 millions USD dans dans un compte non connu du donneur d’ordre et de la Banque centrale du Congo, en violation de la Loi financière.

Il s’agit d’un compte parallèle du Libanais Jammal Samih, patron de la firme SamiboCongo, détenu à la prison de Makala dans l’enquête sur les présumés détournements des fonds alloués pour l’exécution des travaux liés au programme de 100 jours du chef de l’Etat Félix Tshisekedi. Or le compte initialement indiqué est logé à Ecobank.

Ces sommes d’argent transférées tranche par tranche ont par la suite disparu du circuit normal. Empêchant ainsi le gouvernement d’en assurer la traçabilité.

Thierry Taeymans est donc soupçonné d’avoir facilité le détournement des fonds publics en virant ces millions.

La Rawbank moins alarmiste, parle d’une simple audition

Si le professeur Kin Kiey Mulumba parle d’une bombe à fragmentation qui s’abat à ce jour sur le secteur financier et bancaire congolais avec mandat de dépôt prison de Makala pour le Patron belge de la 1ère banque commerciale ThierryTaeymans appelé à justifier le paiement en espèces de US$ 35 millions au Libanais Jammal, du côté de la Rawbank, on essaye d’être moins alarmiste.

En effet, dans une mise au point, la Rawbank parle de l’audition de son DG dans le cadre des investigations au sujet de comptes de certains clients.

Elle affirme par ailleurs que son patron a répondu aux questions des magistrats et a présenté en toute transparence les activités de Rawbank dans ce dossier.

Rappelons que le Libanais Jammah Samih, presume complice de ThierryTaeymans, doit justifier l’utilisation d’environ 57 millions de dollars payés à sa société pour la construction de 3000 logements sociaux.

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU