samedi, août 15, 2020
DRC
9,605
Personnes infectées
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
855
Personnes en soins
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
8,512
Personnes guéries
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
DRC
238
Personnes mortes
Updated on 15 August 2020 à 6:04 6 h 04 min
publicité

1300 tonnes de vivres envoyés au Kasaï pour faire baisser le prix sur le marché

- Publicité-

Le ministre de l’industrie, Julien Paluku, en collaboration avec le FPI, a lancé la flotte de barges nouvellement construites et transportant 1300 tonnes de ciment, carburant, sucre et autres, en destination des ports de Ndomba, Lusambo, Lubilanji, dans l’espace Kasaï. nouvelles barges transportant 1300 tonnes de produits vivriers et industriels notamment le ciment, le carburant, le sucre etc. Ces produits sont en train d’être acheminés vers les ports de Ndomba, Lusambo, Lubilanji, dans la province du Kasaï. La cérémonie est intervenue dimanche 8 mars au port de l’ex-Onatra situé à Kinshasa Gombe.

“Kinshasa a dans ses proximités, trois usines de fabrication du ciment mais qui fonctionnent aujourd’hui à 30%. Elles ont la capacité de produire un million de tonnes l’an, mais aujourd’hui elles ne produisent que près de 300 mille tonnes…Voilà pourquoi, le FPI a pu financer les barges qui ont une capacité de plus de 2400 tonnes avec un objectif de pouvoir évacuer tous les produits industriels qui sont ici à Kinshasa. Voilà pourquoi, je me retrouve au port pour que je lance effectivement le départ vers le Kasaï où un sac de ciment coûte 25 USD mais avec la stratégie du ministère de l’industrie, le sac de ciment va coûter in fine, 12 USD”, a expliqué Julien Paluku.

Mais aussi, ces barges sont un moyen de transport qui permettra aux kasaiens d’évacuer leurs produits agricoles.

‘Comme au Kasaï, on ne cultive plus parce qu’on ne sait pas évacuer les produits agricoles, au retour, les barges qui arrivent avec une possibilité de 3000 tonnes vont devoir ramener les produits agricoles. Et à Kinshasa, au lieu d’importer de la Côte d’Ivoire, de l’Indonésie ou de l’Europe, on va devoir consommer local », a soutenu le ministre.

Le constructeur de ces barges, Malila Nzenze a annoncé que d’autres barges seront aussi lancées d’ici la fin de cette semaine.

“D’ici la semaine prochaine, on va charger d’autres barges pour qu’ils prennent aussi le large. Il faut pratiquement chaque semaine que le bateau arrive à Lusambo, pour Lubilanji avant qu’on ne mette les produits dans d’autres barges pour Ndomba. Au niveau de Ndomba, on va charger dans les camions qui sont aussi financés par le FPI. L’objectif est de chasser la pauvreté…”, a indiqué son responsable Olivier Nzenze.

Le chargé de la supervision des projets au sein du FPI a précisé que le financement de Malila Nzenze est motivé dans l’esprit d’atteindre les milieux reculés et aider les populations lointaines.

Le projet a commencé avec la construction de ces barges sur financement du Fonds pour Promotion de l’Industrie (FPI). L’objectif est dapprovionner régulièrement le Kasaï en vivre, et lutter contre la flambée des prix sur le marché causée par la rareté. Un sac de ciment vendu à Kinshasa à 8 dollars, se négocie jusqu’à 25 dollars américains au centre du pays.

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...