Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
2,550
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 11:26 11 h 26 min

Tshisekedi – Kabila : rencontre au sommet à Kingakati après le décès mystérieux de Kahimbi

Le Chef de l’Etat congolais va s’entretenir dans les prochaines heures avec son allié, l’ancien président Joseph Kabila, apprend POLITICO.CD des sources concordantes. Le décès mystérieux du Général Delphin Kahimbi sera au cœur des échanges.

C’est l’une des rencontres les plus tendues et les plus attendues en ce moment en République démocratique du Congo. Le mystérieux décès du Général Delphin Kahimbi, Chef d’Etat-major adjoint et très proche de l’ancien président Joseph Kabila, a laissé place à une psychose dans le pays. Tous les regards sont braqués d’abord du côté du président Félix Tshisekedi, dont les services de Sécurité auditionnaient le Général Kahimbi, qu’ils soupçonnaient de « complot ».

Selon des informations concordantes, le président Tshisekedi devrait rencontrer Joseph Kabila « dans les prochaines heures » dans sa ferme privée à Kingakati, dans l’Est de Kinshasa. « Il sera également question de tout mettre sur le tapis et mettre les points sur les i. La situation est très sérieuse et tendue », explique un proche de l’ancien président à POLITICO.CD.

Les rumeurs vont bon train depuis le décès mystérieux du Chef des renseignements miltiaires congolais dans son domicile dans l’ouest de Kinshasa le vendredi matin. Il était un des piliers du système sécuritaire de Joseph Kabila. Le jeudi, il a été suspendu après auditions par le Conseil national de Sécurité de la présidence congolaise, une situation exceptionnelle. La nuit précédent son décès, il a notamment été « désarmé » et placé en situation de « résidence surveillée ».

Ce samedi, l’armée s’est montrée très affectée par cette disparition. Le Chef d’Etat-major, le Général Celestin Mbala s’est rendue à la résidence du défunt général pour présenter ses condoléances à son épouse. Le Haut commandement de l’armée nationale a annoncé l’ouverture d’une enquête, annonçant que « toutes les dispositions sont prises pour élucider les circonstances de ce décès ».

Par ailleurs, la coalition politique de Joseph Kabila s’est montrée également touchée par ce décès. S’il n’y a pour l’heure aucune déclaration officielle, le député Félix Kabange, haut cadre du FCC, estime, dans une déclaration publique officielle, que ce décès « met à mal l’équilibre fragile de nos institutions ». « La disparition brutale du Général Delphin Kahimbi met à mal l’équilibre fragile de nos institutions tant elle survient dans une situation trouble et de façon mystérieuse. Je présente mes condoléances à ses proche et exigerai que toute la lumière soit faite sur les conditions qui ont entraîné le décès du Général Delphin Kahimbi« , dit-il.

Les poursuites contre Delphin Kahimbi par les services de Félix Tshisekedi étaient mal vécu du côté des proches de Joseph Kabila tant au sein de l’armée qu’au sein de la coalition politique. A ce titre, son décès est vécu, selon plusieurs personnalités proche de Kabila, comme une « conséquences de ces poursuites ». Lui-même, Delphin Kahimbi, a qualifié cela de « poursuites téléguidées par des puissances occidentales ». Il faisait allusion aux Etats-Unis, qui n’ont cessé d’insister auprès du président Félix Tshisekedi pour qu’il prenne des actions « pour lutter contre la corruption.

Par ailleurs, le fait que des officiels américains aient sauté de joie à l’annonce de la suspension du Général Delphin Kahimbi était très mal vécu du côté de Joseph Kabila. A ce titre, la rencontre entre le Chef de l’Etat congolais et son prédécesseur risque en effet d’être une véritable épreuve pour le pays.

- Publicité -

30 Commentaires

  1. Ce qui est sûr, ce général détiendrait de infos très compromettants envers certains officiels de l’ancien régime. Et je crois que les américains ont transmis toutes les infos et renseignements au sujet de ce général quant à son prétendu implication dans une tentative de déstabilisation du pays.
    En fin de compte tout le monde devray garder la tête froide pour ne pas hypothéquer l’alternance pacifique obtenue de haute lutte.
    La kabilie n’a aucun intérêt de mettre l’huile sur le feu et le cash doit faire profil bas et ne pas se livrer à des actions a sensations qui ressemble à la chasse aux sorcières, tout le monde y perdra a coup sûr.

    • Tu a parlé de cach et fcc merci où est la place de la population ?et qui perdra cach et fcc oui certainement mais le peuple gagnera merci , le peuple gagne tjrs(rossy)

    • C’est sûr qu’il ya un lien entre sa mort et sa suspension. Pour prouver à l’opinion qu’il n’ya pas chasse d’hommes, il faut qu’une commission mixte soit créée pour continuer avec les enquêtes afin de donner toutes les lumières sur les faits mis à sa charge…

      • Ca se voit que vous n’avez pas eu a perdre des membres des vos familles à cause de tout ces gens sanctionné par Les USA et l’UE, sinon vous tiendrai sûrement un autre language.
        Nous sommes sur terre et tout ce que nous faisons nous devrons le payer un jour ou l’autre, Kahimbi n’était pas un saint.
        En plus pour avoir tenté de mettre la présidence de la République en écoute, pour des fins qui nous ai inconnu, il mérite bien sa mort

    • La mort du général devrait éveillé les consciences de ceux là qui continue de croire que rien n’est entrain d’être fait. Choisir la mort à la trahison est vraiment héroïque et loyal, mais suscite des nombreuses questions sur ce qui en suit. Courage aux enquêteurs nous ne réclamons que justice.

  2. Cessez d’opposer les congolais entre eux et d’attiser le feu. La RDC mérite mieux. La situation politique tendue où et pourquoi ? La rencontre Félix-Kabila pourquoi ? La mort de Kahimbi fait perdre quoi à la RDC par rapport aux milliers de morts à l’Est ? Congolais ne soyons pas naïfs jusqu’à ce point. Kabila et ses acolytes ont fait leur temps, cessez de dramatiser et de semer la panique dans la population. Chaque régime a un début et une fin. Pourquoi Alpha Condé a fait marche arrière ?

  3. Selon mes analyse, cet homme avait bcps des secret qui pouver permettre notre arme a mettre fin au probleme de l’Est et pour moi ,sa mort a ete teleguider par les gens qui ne veulle pas la stabilisation de notre pays ainsi je pense que le premier suspect est les groupe des militaire qui a ete designer pour sont desarmement merci

  4. Les congolais doivent ils lutter contre les malversations financières d’hier et d’aujourd’hui?
    On ne peut pas faire des omelettes sans casser les oeufs.
    La corruption étant devenue un mode de vie politique, le risque aujourd’hui, c’est de besser les bras et de laisser les malversations, les voleurs poursuivre leurs actions, au détriment du peuple.
    Qui sauverait ce peuple,si on ne touche pas là où ça fait mal?
    Y a t il une classe sociale qui doit bénéficier de toutes les richesses du pays?
    Devons-nous laisser mourir le peuple quand on sait que,parmi nous,il y a des gens qui financent les groupes armés , qui détournent et qui mettent en mal la sécurité du pays?

  5. L’honorable KABANGE NUMBI doit arrêter de semer la Psychose dans la population. Dire que « La disparition brutale du Général Delphin Kahimbi met à mal l’équilibre fragile de nos institutions… » est tout simplement l’expression de la mauvaise foi.

  6. La mort inopinée du général Delphin kahimbi chef d’état major adjoint Major adjoint du renseignement nous a laissé dans un état d’eperdument au moment où la population était attentionnée sur son dossier à travers l’interpellation au CNS afin que la vérité soit connue.Heureuse mémoire à vous

  7. Que Kabila n’essaie pas de menacer le désormais protégé des Américains, super puissance, car il en paiera de sa vie. Les occidentaux sont très déterminés à en finir avec tous ceux qui entraveront les actions de l’actuel président, Félix Tshisekedi.

  8. Tant qu’en je suis dans confusion comment le président Félix-Antoine Tshisekedi peut se déplacer pour aller rencontrer Monsieur Là ils à kingakati pour faire quoi c’est lui qui est le président nous ne pouvons pas faire comprendre aux gens comme si Kabila dirigé toujours ce pays dans l’ombre . Non non monsieur le Président arrêtons ça prenez toute votre pouvoir en mais ont ne blague pas avec le pouvoir. Veuillez utiliser toute votre autorité laissez faire déplacer Monsieur Kabila de venir vers vous et non vous vers lui. Monsieur Kabila est plus dangereux il prêts a tout. Metci

  9. Felix n’a pas été élu de ce fait son clan est pressé d’en finir pour leur dominance sur tout contrôle de ce pays. nous tous voyons que s’ils arrivent à satisfaire leur mainmise sur le pays ,nous vivrons une dictature féroce et tribale que ce pays n’a jamais connu. on le voit et on le sens.
    KABILA doit comprendre qu’il fait tant du mal dans notre pays en croyant que Felix lui sera fidèle il se trompe en privant FAYULU sa victoire. .match bikwata ya nkoyi ebandi tozo landa bino.

  10. Je salut avec une forte joie le régime en place pour moi je califie la mort du général Delphin kahimbi comme un prix à payer. Car il avait derrière lui un plan qui aller destabiliser le régime en place aux traver ses systèmes suicidée pour affaiblie les visions du chef de l’État Félix Tchisekedi.

  11. de toutes les façons la justice devrait faire son boulot en RDC. Quelle que soit la manière dont on perçoit l’information il faudrait diligenter une action judiciaire pour arriver à clarifier la situation. Il ne s’agit pas forcement chasse aux sorcières, mais la justice doit etre rendue aux personnes laissées.

  12. Se réjouir de la mort de quelqu’un , comme je viens de le lire dans un commentaire, relève de la sorcellerie et de manque d’humanisme.

  13. Pourquoi tant des remous autour de sa mort ?
    Qui était ce monsieur pour le Congo ? Un militaire gradé certes mais dont la mort ne change en rien le sort de la vie des Congolais. Il est mort comme il a donné la mort. En 2014 j’étais son voisin. Vous ne pouvez pas comprendre comment un général payé par un État déficitaire devrait- il devenir millionnaire !
    Il est mort de la conséquence de ses implications politico- mafieuse avec son chef et ami l’enfant adoptif Kabila.
    Pourquoi donc tout le Congo doit-il s’émouvoir de la mort d’un citoyen qui a plus fait mal au peuple Congolais en lieu et place des victoires militaires ?
    De bon coeur nous disons RIP.

  14. Et si on se posait d’abord la question de savoir à qui profiterait cette mort ?je crois q c’est plutôt le camps du disparu qui sera dans le collimateur

  15. je penses que, ces deux hommes tshisekedi et kabila savent le pourquoi de cette disparition. qu ils nous laissent tranquilles. nous les petits peuples nous mpatissons pour leurs propres avantages. ce que nous déplorons est si tshekedi échoue à conduire cet vaste pays, qu il démissionne… trop des raisons. entre temps les peuples souffrent que avant. enquête où non. l homme n est plus là.

  16. Ayant lu les frères et sœurs qui ont posté leur commentaires, ici l’intérêt ne reviens que sur deux partis (le FCC et CASH) oû serait celui du PEUPLE CONGOLAIS ? Quant à moi, l’enquête n’aboutira à aucun résultat concret car la politique gouvernementale tout. Référons nous à l’enquête du feu Floribert Tshebeya, la voix de sans voix.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...