Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

samedi, juin 6, 2020
DRC
3,764
Personnes infectées
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
3,171
Personnes en soins
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
512
Personnes guéries
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min
DRC
81
Personnes mortes
Updated on 6 June 2020 à 9:33 9 h 33 min

RDC: Le général Kahimbi a été « désarmé » jeudi soir

Un "membre des Services de Sécurité de la maison civile du Chef de l'Etat" a procédé jeudi soir au "désarmement" du Général Delphin Kahimbi, Chef d'Etat-major adjoint et Chef des renseignements dans l'armée congolaise, apprend POLITICO.CD des sources concordantes.

Selon plusieurs sources, un membre des services de Sécurité de la maison civile du Chef de l’Etat congolais a débarqué hier dans la nuit au domicile du général Delphin Kahumbi à l’ouest de Kinshasa, afin de procéder à son « désarmement ». « Il a débarqué avec une importante escorte des militaires qui ont démobilisé la garde du Général, lui demandant de rendre tout équipement militaire qu’il aurait en sa possession« , relate une source qui a requis l’anonymat à POLITICO.CD.

Selon cette source, le Général Kahimbi a « obtempéré » sans résistance. Sa garde rapprochée a été de se fait retirée. « Il n’y a pas eu d’incident. Le Général n’est plus ressorti jusqu’à ce qu’on le retrouve mort ce matin » ajoute notre source.

D’autres sources confirment l’informations, expliquant par ailleurs que le Général Kahimbi avait rendez-vous ce vendredi matin au Conseil national de Sécurité où il était attendu depuis deux jours. « Il avait accepté de coopérer en laissant notamment qu’un intérimaire soit nommé à son poste le temps de mener des enquêtes autour de cette affaire de matériels d’écoute« .

En effet, Le général Kahimbi, sous sanctions de l’Union européenne, a été suspendu de ses fonctions ce jeudi 27 février 2020, selon plusieurs sources. Les informations en notre possession font état de son remplacement par le Général Mandiangu, un ancien du renseignement militaire. Il sied de rappeler que le Général Delphin Kahimbi a été empêché de prendre un vol pour l’Afrique du Sud où il devait se rendre pour des soins médicaux.

« Il était question qu’une équipe se rende en Afrique du sud pour pouvoir élucider cette affaire. Le Général avait expliqué que le matériel était commandé avant-même l’arrivée du Président Félix Tshisekedi au pouvoir« , ajoute notre deuxième source.

POLITICO.CD n’a pas pu joindre la maison civile du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour corroborer l’information. Monseigneur Gerard Mulumba, oncle du président congolais, dirige cette institution.

Le général Kahimbi a été retrouvé mort ce matin dans son même domicile. Le cause du décès n’est pas encore connue.

- Publicité -

13 Commentaires

  1. Je relève une confusion. Le président de la République a une maison civile et une autre militaire. Comment expliquer qu’une maison civile aille désarmer un officier militaire ??

  2. Mon frère , j’ai toujours dit on a pas des journalistes ce sont des chroniqueurs .
    un journaliste qui ne sait pas distinguer la maison civile et militaire mawa.
    D’ailleurs qu’est -ce ces maisons viennent chercher là- bas. il y a un Etat major qui gère ces gens vraiment IFASICCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCC

  3. Pourquoi la maison civile du chef de l’État, doit-on s’y mêler dans cet affaire ?quelle dérive autoritaire ?on aura tout vu avec ces gens-là s’ils prennent le contrôle du pays. c’est inacceptable.

  4. Politico: nous vous demandons de bienvouloir nous dire que vient faire ici le nom de Gérard Mulumba l’oncle de Félix et aussi parle-nous quelle est la difference il y en a entre Maison Civile et la Maison Militaire de Présidence ? Afin souvent vous vous confondez dans vos articles et que jamais vous n’ ëtes pas toujours l’église au milieu du village cela date de longtemps…..Nous vous demandons de s »amander

  5. politico.cd arrêtez de deformé l information,kahimbi a eté desarmée par les agents du CNS et tout ses gardes etait present lors du procedure de desarmement.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...