Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
3,070
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min
DRC
2,551
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min
DRC
448
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min
DRC
71
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 10:26 10 h 26 min

Elan de solidarité et soutiens massifs pour le concert de Fally Ipupa à Paris

Le concert de l'artiste musicien congolais Fally Ipupa de ce 28 février à Accor Hôtel Arena à Paris a suscité un élan de solidarité et reçu plusieurs soutiens.

Malgré les menaces d’une poignée des membres de la diaspora qui veulent à tout prix empêcher cette production en arguant que l’artiste est soutenu par le pouvoir de Kinshasa, « dont le seul souci est de déstabiliser la diaspora qui combat pour un vrai changement en RDC », l’artiste musicien Fally Ipupu maintient sa production et voit même un élan de solidarité et soutien à son égard.

Parmi les personnalités politiques à soutenir ouvertement ce concert, il y a Adam Bombole, l’ancien député national et candidat à la présidentielle 2011. Voici ce qu’il a écrit sur son compte Twitter: « Tous derrière @fallyipupa01 qui défend valablement notre musique et notre culture ! La musique n’a pas de coloration politique !« .

Le Secrétaire général de la ligue des jeunes de l’UDPS, Ted Beleshayi s’est même rendu à Paris pour soutenir l’artiste congolais. « Déjà à Paris pour le concert de Fally. Place des invalides Hotel Place Des invalides cœur de Paris et Tour Eiffel, » a-t-il tweeté.

Jacky Ndala, ancien chroniqueur musical converti politicien, a appelé les combattants à se mobiliser afin que le concert de Fally Ipupa n’aie pas lieu: « Mes frères de l’Europe, impliquez-vous pour que Fally Ipupa ne joue pas ce concert, » a-t-il écrit sur sa page facebook en appelant même à mettre « une bombe » si possible dans la salle. Mais il s’est ravisé, appelant, dans une intervention télévisée, à ce que finalement Fally Ipupa tienne son concert.

Bien avant que Ndala ne revienne sur sa position, Andy Bemba, politicien et frère de l’ancien vice président président Jean-Pierre Bemba, lui a donné une réplique: « De quel « chez nous » on parle ? Du chez nous où tous les week-ends à Kinshasa, les salles de spectacle sont remplis par des nombreux concerts, prestations, fêtes et autres ? Du chez nous où il y a à peine quelques jours Goma a vibré aux rythmes d’un festival et plusieurs jours de concerts et de jouissance ? Du chez nous où chacun se réveille tous les matins et va naturellement faire son travail ? Du chez nous où Le citoyen Ndala, fait tranquillement son travail, mange et boit à sa soif… tout ceci en parallèle de la situation inquiétante du pays.« 

Hormis les acteurs politiques, des associations de la société civile et des artistes ont aussi soutenu le concert de Faustin Nsimba dit Fally Ipupa. Même la LUCHA a manifesté son soutien à l’artiste sur sa page officielle. « La lutte de notre peuple pour la dignité est légitime. Elle doit rester lucide, pacifique. Non à l’obscurantisme et à la violence de certains «combattants»! Soutien à Fally Ipupa et à nos autres artistes non-partisans, qui s’investissent socialement et font rayonner notre culture!, » a tweeté le mouvement citoyen.

Du côté des artistes, plusieurs d’entre eux ont clairement manifesté leur soutien au chanteur congolais issu de la grande famille Quartier Latin de Koffi Olomide. Il y a notamment Pomba Deplick qui soutient publiquement son collègue sur sa page facebook: « Je tiens à demandé à toutes la communautés congolaises ainsi qu’a tous les africains à pouvoir acheté les billets pour être présent au concert de Fally Ipupa pour sauvé la culture congolaise. Force à toi l’artiste un seul RDV ce 28 Février à ACCOR HÔTELS ARENA Muzikiiiiii, » a écrit l’artiste sur sa page facebook.

Pour l’artiste lui-même, il ne fait aucun doute que l’ennemi du Congolais est le congolais lui-même. « Le premier ennemi du Congolais, c’est d’abord un congolais », a-t-il répondu à lors d’un point de presse tenu à Paris avec les journalistes de la diaspora congolaise.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Je ne comprends pas cette polémique. L’artiste Fally Ipupa a toujours honoré ses prestations à l’international. Pourquoi cherche-t-il à se faire une publicité sur une prestation qu’il sait qu’il honorera ? Ce concert vise-t-il la communauté congolaise ou toutes les communautés ? Mais tel que c’est parti, on a l’impression que des gens à partir de Kinshasa tirent des ficelles pour que cela soit possible. Vous parlez même dans votre article de la venue à Paris du président de la ligue des jeunes de l’udps pour rendre cela possible. Je me rappelle, il n’y a même pas 2 ans l’udps était avec ces fameux combattants dans toutes les luttes pour empêcher ces concerts. Maintenant qu’ils sont au pouvoir avec les autres qu’ils exécraient hier, tout va bien. Pathétique !

  2. Sans donner raison à ceux qui s’opposent aux concerts des musiciens congolais en Europe, je tiens à signaler que nos musiciens ne font aucun effort pour mériter du respect. Contrairement à la musique pratiquée jadis par les anciens (Kalé Jef, Luambo Franco, Tabuley, les frères Soki, ..pour ne citer que là), la musique congolaise d’aujourd’hui ne véhicule aucune valeur morale. Les musiciens congolais passent leur temps à flatter le pouvoir, à faire des publicités pour les boissons alcoolisées, à chanter les femmes et le sexe…etc…alors que dans d’autres pays africains (le Nigéria, la Côte d’ivoire, le Cameroun…) les musiciens célèbres, non seulement ne flattent pas les hommes politiques, mais aussi ils sont même engagés aux côtés de la population qu’ils aident d’ailleurs par le biais des fondations et autres associations de bienfaisance. En outre, les hommes politiques congolais ont toujours plus soutenus les musiciens et autres artistes plus que les étudiants et les mères aux foyers!!!! Quand ces musiciens viennent jouer en Europe où ils se font plus d’argent qu’ailleurs, n’est-ce pas les congolais de la Diaspora qui remplissent les salles? Que font ces musiciens en retour pour cette Diaspora? Nos musiciens ne méritent pas d’être soutenus, surtout par les hommes politiques. Pourquoi préfèrent-ils toujours venir jouer en Europe? Ils sont en grande partie responsables de la fuite des cerveaux et de la force de travail du Congo vers l’Europe, car ils font tout pour convaincre les jeunes que leur vie ne peut s’améliorer qu’en Europe. Ils doivent faire généralement leurs concerts au pays, vivre comme la majorité du peuple au pays, et sortir rarement, mais eux tous préfèrent vivre en Europe, vanter l’Europe chaque fois qu’ils passent sur les plateaux de télé à Kinshasa poussant ainsi les jeunes à tout faire pour sortir du pays. Sincèrement, ils ne sont pas à plaindre.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...