mardi, août 11, 2020
DRC
9,499
Personnes infectées
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
899
Personnes en soins
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
8,375
Personnes guéries
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
225
Personnes mortes
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
publicité

RDC: Les alliés de l’UDPS deviennent une plateforme politique pour Tshisekedi

La plateforme électorale Forces politiques alliés de l’UDPS (FPAU) a décidé de se transformer en plateforme politique.

Il s’agit d’une structure mise place à la veille de la campagne électorale en 2018 et qui regroupe son sein des partis politiques, des associations de la société civiles et des personnalités politiques dont Kitenge Yezu, Diomi Ndongala, Henriette Wamu, Vidye Tshimanga, Laurent Batumona, Didier Budimbu, etc.

C’est ce qu’a indiqué dimanche 23 février, son coordonnateur, le député national Laurent Batumona à la radio okapi. « Cette structure politique attend accompagner le chef de l’Etat dans sa vision pour le bien-être de la population dans tous les secteurs, » a indiqué le député national Laurent Batumona à la radio okapi au sortir d’une audience leur accordée par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

Ils etaient une délégation d’une trentaine de membres et personnalités politiques de cette nouvelle plateforme politique a être reçu par le chef de l’Etat Congolais Felix Antoine Tshisekedi, pour lui faire part de leur mutation et lui assurait de leur soutien.

« Il a été question que le Président de la République soit informé de cette décision qui a été prise, mais aussi lui communiquer de quelle manière la plateforme est gérée aujourd’hui. Nous avons quatre organes, il y a l’autorité morale le patriarche Kitenge Yesu, il y a la coordination qui est gérée par moi-même l’honorable Laurent Batumona, il y a le bureau politique et enfin secrétariat exécutif », a-t-il expliqué auprès de nos confrères de la radio okapi.

Cette délégation du FPAU a aussi échangé avec le Chef de l’Etat sur quelques faits d’actualité, dont la nomination des hauts magistrats qui selon elle, vont agir de manière independante et impartiale.

« Le chef de l’Etat avait dit que nous rentrons dans un état de droit. Le retour de l’Etat de droit c’est rendre la justice d’une manière équitable. Nous aussi, les forces politiques, nous avons apprécié cette nomination des hauts magistrats. Et nous pensons qu’ils vont agir d’une manière indépendante, parce que le peuple congolais a besoin de cette justice quel que soit le rang politique ou social », a dit Laurent Batumona.

Selon lui, Félix Tshisekedi a apprécié les initiatives de cette plateforme, pour soutenir sa vision. Et il a dit que le combat à l’époque qui était de la conquête du pouvoir a pris une autre forme celle de conserver le pouvoir déjà acquis.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...