mardi, août 11, 2020
DRC
9,499
Personnes infectées
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
899
Personnes en soins
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
8,375
Personnes guéries
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
DRC
225
Personnes mortes
Updated on 11 August 2020 à 13:59 13 h 59 min
publicité

RDC: Le port en eaux profondes de Banana, 90 ans et 600 millions USD déjà engloutis

Des premières études de faisabilité effectuées en 1929 au Congo belge, le projet de construction du port en eaux profondes de Banana au Kongo Central, dans le sud-ouest du Congo indépendant, aura attendu 90 ans pour qu'enfin, en 2019, les 600 millions USD d'investissements tant recherchés soient trouvés aux termes d'un protocole d'accord conclu entre la RDC et la société Dubaï Port World.

La DPW) est le troisième plus grand opérateur mondial de terminaux conteneurs présents dans le monde. Il gère aujourd’hui plus de 60 terminaux dans le monde.
Ainsi pourra être donné le premier coup de pioche en ce début de 2020, même si la date n’est pas encore fixée.

« Le coût des travaux est évalué à 600 millions de dollars américains. Ce terminal aura une capacité de 332.000 containers par et plus de 1,3 million de tonnes chaque année. À moyen terme, ce projet envisage la construction du chemin de fer de 142 Km entre Matadi et Banana, et 144 Km de route reliant Boma et Moanda« , selon une source proche du dossier.

Elle précise que « ce projet socioéconomique pourra générer 2.000 emplois directs ainsi que des emplois indirects aux populations du Kongo Central, des marchés aux sociétés de sous-traitance, en plus des impôts et taxes que l’État pourrait prélever autour de l’ensemble de ces opérateurs commerciaux ». Dans l’entendement du président Félix Tshisekedi, le port en eaux profondes de Banana aura l’avantage d' » éviter une perte de revenus aux ports de Matadi et de Boma ».

UN PROJET BUDGÉTISÉ

Le port en eaux profondes de Banana est inscrit dans le budget 2020 de la République démocratique du Congo. Son ancêtre, le port de Banana, se trouve sur la rive nord de l’embouchure du fleuve Congo, dans une baie s’ouvrant vers le fleuve, l’isthme sablonneux de Banana protégeant le port de l’océan Atlantique.

Situé également hors du cours principal du fleuve, le port de Banana est géré par la Société commerciale des transports et des ports (SCTP, ONATRA avant sa transformation en 2011). Des données officielles renseignent que le port se compose d’un seul quai, d’une longueur d’environ 5 mètres. Les navires doivent disposer de leur propre matériel de déchargement, le port ne disposant pas de grue en état de marche.

Par ailleurs, l’accès au terminal pétrolier de la Société congolaise des industries de raffinerie (SOCIR) se fait par mouillage dans la baie. Le chargement se fait par tuyaux de 8 pouces permettant de charger 400 tonnes par heure, par des barges effectuant la navette avec le site de stockage. En fin de compte, le port en eaux profondes résoudra beaucoup de problèmes.

NSUMBU Ange

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...