Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

RDC: Kalev Mutond interpellé puis relâché après audition à l’ANR

L'ancien tout-puissant Chef de l'Agence nationale de Renseignements (ANR) sous le régime de Joseph Kabila a été brièvement interpellé ce mercredi 12 février à l'aéroport international de N'djili par les services de migrations et ceux de l'ANR, avant d'être relâché.

L’ancien Administrateur général de l’ANR a été interpellé vers 13H00 (heure locale) alors qu’il revenait d’un voyage d’Addis Abeba à bord d’un régulier d’Ethiopian Airlines. Les versions divergent sur les raisons de son arrestation. D’après une source proche de la coalition de Joseph Kabila, Kalev Mutond a été interpellé pour « vérification », alors qu’il avait présenté un passeport diplomatique à son arrivée à l’aéroport.

« Il [Mutond] a présenté un passeport diplomatique et un ordre de mission affirmant qu’il était Conseiller politique à la Primature, ce qui a tiqué l’attention des services de la DGM, qui l’ont interpellé en attendant de vérifier les faits« , affirme une source à POLITICO.CD.

« Après vérifications, la Primature a confirmé que l’ordre de mission était authentique, la DGM a donc libéré l’AG [Mutond] » ajoute-t-elle sous le sceau de l’anonymat.

Plusieurs d’autres sources affirment cependant que l’ancien maître espion de Joseph Kabila a été interpellé à sa descente d’avion par l’ANR, qui voulait l’auditionner « autour de certains dossiers ». « Après son audition qui a duré plusieurs heures dans les locaux de l’ANR au centre-ville, il a été relâché. Il est maintenant chez lui à Macampgne« , affirme cette autre source, proche de la coalition du président Félix Tshisekedi.

Des sources concordantes confirment que M. Mutond est en liberté après « une brève interpellation ». Il aurait été notamment interrogé par l’ANR au sujet des menaces proférées la fois dernières, de dévoiler certains secrets.

EN effet, dans une lettre publique, Kalev Mutomb répondait à des propos d’Augustin Kabuya, Secrétaire général de l’UDPS, menaçant des révéler des « secrets qui feraient parler des sourd-muets.  » L’intéressé est resté injoignable aux appels de POLITICO.CD, tout comme les autorités congolaises.

- Publicité -

3 Commentaires

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...