25 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

mercredi, février 26, 2020
Publicité

Débat du jour

Faut-il arrêter les travaux de saut-de-moutons à Kinshasa?

- Publicité-

La polémique enfle à Kinshasa. Les saut-de-moutons initiés l’année dernière par le président Félix Tshisekedi dans son programme de 100 jours sont toujours en construction. Aucun des 9 sites de construction n’a atteint un niveau de progression de 70%, indique même l’OVD. Par ailleurs, alors que les travaux traînent, ces constructions occasionnent des gigantesques embouteillages dans la ville. Il y a même des sites où les travaux n’ont pas commencé après près de 9 mois d’attente.

Par ailleurs, des ONGs accusent les gestionnaires de ce projet de corruption, alors que même au gouvernement, les violons ne s’accordent pas. Sur les réseaux sociaux, des internautes congolais ont initié une petite pour pouvoir annuler ces travaux.

Jean-Marc Kabund, vice-président de l’Assemblée nationale et président de l’UDPS, parti du président Félix Tshisekedi, menace de lancer “un mot d’ordre” le 15 février prochain.

Et vous, qu’en pensez-vous? Doit-on finalement annuler ces travaux?

- Publicité -

Les réactions

  1. Pour moi le pays manque la justice tout se company qui on été confié se travon doit être àrete pour qu’il puis dennes des explications claires ezali mawa mingi po n’a biso ba congolais tozo loba que nboka ezali occupé me n’a misala ya nboka n’a bino moko bi lingi ko sala yango n’a motema moko te zela wana ezali te que Félix ako kede n’a ngo me Eko tika la naa Congo po n’a fierté ya nboka n’a biso fcc tika kindoki pozo sala

  2. Le Congo fonctionne sur la base d’un système mafieux mis en place depuis Mobutu, qui était en train de disparaître sous Mzé, mais qui est revenu en force sous Joseph avec le retour des mobutistes. Tout responsable congolais, dès qu’il est en charge de gérer une affaire, pense d’abord à détourner les fonds et se remplir les poches. C’est devenu une culture et tant qu’on n’y mettra pas fin, rien de bon ne se passera. Allez aux douanes, affaires foncières, marché central, à la fonction publique,….c’est toujours la mafia qui règne. Tout l’argent qui rentre est détourné et les caisses de l’Etat sont vides. Comment dans ces conditions, réaliser les différents projets lancés par le Président? Il est donc judicieux d’arrêter les fameux sauts-de-mouton, assainir d’abord l’administration en créant une caisse unique dépendant directement de la présidence pour maximiser les recettes, et alors seulement on pourra lancer les travaux. Je suis donc pour l’annulation des travaux des sauts-de-mouton.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join