Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 4:23 4 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 4:23 4 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 4:23 4 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 4:23 4 h 23 min

RDC: Sokombi Molendo présente son plan pour « l’année de l’action »

Devant une classe d'invités ce samedi à Kinshasa, le ministre congolais des Affaires foncières, Aimé Molendo Sakombi, a présenté son place pour l'année 2020. Le ministre affirme être déterminé à suivre le mot d'ordre du président Félix Tshisekedi, qui veut que 2020 soit "une année de l'action".

Prenant la parole à l’occasion de cette manifestation inscrite dans le cadre de l’échange des vœux, Aimé Molendo Sakombo a d’abord rendu hommage à l’opposant historique Etienne Tshisekedi, disparu il y a trois ans déjà.

« Le hasard a voulu que notre cérémonie coïncide avec le 3ème anniversaire du décès du patriarche Etienne Tshisekedi wa Mulumba arraché à notre affection le 1er février 2017. Cette coïncidence qui ravive le souvenir de ce grand leader, nous interpelle à suivre son exemple ; lui qui était reconnu et respecté pour son nationalisme, son honnêteté, sa rigueur et son attachement à ses idéaux symbolisés par sa longue lutte pour l’instauration de la démocratie dans notre pays », a dit le ministre congolais.

Sakombi a par la suite présenté le bilan de l’année qui s’achève pour son ministère. Lequel a connu notamment des grandes réussites, notamment en matière de mobilisation de recettes, avec un record historique. « Ce n’est pas une coutume aux affaires foncières d’atteindre la barre des assignations. En un temps record, nous avons réussi ce pari et même, cerise sur le gâteau, réalisé un dépassement des recettes de 147% ! » a-t-il rappelé.

Le ministre ne veut pourtant pas se reposer sur ce succès, appelant ses collaborateurs à en faire davantage. « Loin de nous endormir, ce succès doit être interprété comme une responsabilité dans la mesure où nous avons désormais l’obligation de faire encore mieux, beaucoup mieux pour imposer les Affaires foncières dans le peloton de tête des bons élèves de l’Etat en matière de mobilisation des recettes« , dit-il.

Quant à l’année qui commence, Molendo Sakombi la veut celle de « l’action », à l’image de l’objectif annoncé par le président Félix Tshisekedi dans son discours à la nation en décembre dernier. « L’intérêt du Président de la République pour notre secteur nous impose de redoubler d’ardeur et de nous porter au diapason de sa vision », dit-il.

L’année de l’année, explique le ministre des Affaires foncières, aura comme objectifs:

  • Maximisation des recettes pour faire de notre secteur un pilier du développement de notre pays ;
  • Vulgarisation de la Loi foncière, et proposition d’un texte de loi pour la délimitation des terres des communautés locales ;
  • Institution des contrôles pour juguler le coulage des recettes, et booster les performances des cadres et agents à travers tout le pays ;
  • Dématérialisation des dossiers et des paiements conformément aux recommandations du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba et à la vision de modernisation du Chef de l’Etat ;
  • Humanisation des Affaires foncières pour consolider la paix sociale et réduire radicalement les différends fonciers.

Molendo Sakombi insiste par ailleurs sur la mobilisation des recettes. « Les instructions du Chef de l’Etat relayés par le Premier ministre nous enjoignant de tout mettre en œuvre pour maximiser les recettes, nous ont poussé à imaginer des stratégies novatrices susceptibles de transformer les Affaires foncières en une véritable locomotive du développement de notre pays !  » s’exclame-t-il.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...