Travaux de 100 jours: le ministre des Finances contredit Vital Kamerhe, « la moyenne du taux de réalisation est en deçà de 50% »

Le minsitre congolais des Finances, José Sele Yalaghuli, a affirmé ce lundi lors d'une intervention à la radio que le programme de 100 jours du président Félix Tshiskedi avait un taux de réalisation physique de moins de 50%; contrastant avec les affirmations Vital Kamerhe, Directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi.

- Publicité-

Le bras de fer se poursuit entre Vital Kamerhe, directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, et José Sele Yalaghuli, le ministre des Finances. Alors que ce dernier avait initialement contredit Kamerhe sur un dossier de crédit bancaire, le voilà de nouveau revenir sur une affaire du Chef du cabinet du président.

En effet, lors d’une intervention ce lundi sur TOP Congo, José Sele Yalaghuli dément les affirmations de Vital Kamerhe disant que plus de 70% des travaux du programme de 100 jours ont été réalisés. « Il ne font pas confondre. Quand on dit réalisation à 70%, il ne faut pas prendre le cas d’un projet isolé, parmi une dizaine, pour que c’est ce pourcentage qui s’applique à tout le reste« , a fait remarquer le Ministre.

 » Il faut prendre la moyenne de tous les projets financés aujourd’hui, la moyenne en terme d’exécution physique c’est en deçà de 50%. Je crois qu’il [Vital Kamerhe] doit faire allusion à ce qui est vers pompage [le saute-de-mouton]« , a-t-il insisté.

Intervenant à la même radio le week-end dernier, Vital Kamerhe a affirmé que ce projet du président Tshisekedi avait « un taux de réalisation financière de 64% et de réalisation physique de 70%. « C’est pour la première fois qu’on voit ça dans notre pays », avait-il dit.

Cependant, le ministre des Finances, issu du camp de Jospeh Kabila, est sur le viseur du président congolais lui-même. Le 29 novembre en Conseil des ministres, Félix Tshisekedi a recadré José Sele Yalaghuli. Détenteur du portefeuille des Finances, ce membre du PPRD est accusé de bloquer les autorisations de paiement nécessaires au bouclage du « programme d’urgence des cent jours ».

- Publicité -

6 Commentaires

  1. Encore un médiocre ce ministre des finances qui se croit encore à l’ère du raïs. Il sera le premier sur qui le bic rouge va s’appliquer.

  2. mais c’est ministre vous êtes vraiment très doué toutes les expériences j’aimerais que vous devez être conditionnel et surtout les moyens comment peut donner du Mali alors que tu peux m’envoyer la banque et voir ça très bien merci pour votre compréhension

  3. Comment un ministre de finance peut bloqué sont chef, ça se passe seulement au Congo. On verra tout dans notre pays, quelle médiocrité 😱😱

  4. Il existe une difference entre les deux politiciens (KAMEREH et SELE YALAGHULI), le premier declare un taux de realisations des travaux pour faire campagne de sa plateforme CACH, dans le but de trouver la sympathie de la population, mais l’autre est un technocrate, il vous dit le reel du probleme!

    • Sele va dire le réel du problème par rapport à quelle crédibilité ? Sous Kabila il était où pour appliquer ses soi-disant compétences financière?
      C’est un parasite du régime Fatshi. il s’appelle Sele est son sort est déjà celé.

Comments are closed.

EN CONTINU

notre sélection

%d blogueurs aiment cette page :