Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 16:31 16 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 16:31 16 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 16:31 16 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 16:31 16 h 31 min

Manifestation estudiantine à l’ISC: « ces étudiants ont été manipulés », estime Thomas Luhaka

Dans une mise au point faite ce lundi 27 janvier à la suite de la manifestation des étudiants de l’Institut Supérieur de Commerce (ISC) contre l’augmentation des frais académiques, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Thomas Luhaka, parle d’une “intox”.

Selon lui, “ces étudiants ont été manipulés puisque l’ISC n’a pas encore fixé le montant des frais académiques pour cette année académique 2019-2020”.

Idée partagée d’ailleurs par le directeur général Augustin Mbangala qui confirme que jusque-là les frais pour cette année académique ne sont pas encore fixés et a appelé les étudiants au calme.

 » J’appelle les étudiants au calme, jusque-là nous sommes en négociation avec le la coordination estudiantine sur le montant raisonnable à fixer. Pour le moment rien n’est encore fait. Que les étudiants se méfient des fausses alertes d’un groupe d’infiltrés qui veut semer les désordres. Les frais académiques seront fixés et chacun verra ça officiellement « , a-t-il répondu à la presse.

Pour sa part le président de la coordination des étudiants Kabongo Hancy dit regretter que « mes amis étudiants aient eu à se fier aux fausses informations sans nous faire confiance. Je pense que ceux qui ont causé les troubles ne sont pas vraiment étudiants d’ici car les étudiants de l’ISC vous les avez vu dans des auditoires. Nous sommes infiltrés par les mauvaises herbes qui veulent semer les désordres. Nous discutons encore avec le Comité de gestion et je suis passé dans chaque auditoire pour demander à mes camarades étudiants de rester calme parce que jusque-là rien n’est encore fait. Au moment opportun on vous fixera sur le résultat de nos négociations « .

Notons que les troubles d’aujourd’hui, ont été causés par un circulaire partagé sur les réseaux sociaux fixant les frais académiques pour les classes de recrutement, vacation jour, à 512 805 FC et les classes montantes à 451.129 FC.

Plusieurs dégâts matériels ont été signalés à la suite des échauffourées provoquées par la manifestation des étudiants et la police a dû intervenir pour rétablir la situation.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. A chaque fois qu’il y’a marche ou une protestation c’est toujours une manipulation extérieure comme si les personnes qui s’opposent à une certaine décision qu’elles estiment arbitraire ne sont jamais lucide. Vous insultez notre intelligence.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...