RDC: Jean Jacques Muyembe reconnu officiellement pour ses travaux par ses pairs de l’UNIKIN

Une cérémonie en l’honneur du Pr Jean Jacques Muyembe Tamfum pour la reconnaissance officielle des travaux de ses recherches entreprises avec succès depuis plusieurs années a été organisée ce samedi 25 janvier à la faculté de médecine de l’UNIKIN.

- Publicité-

Des cadeaux composés d’une œuvre d’art et d’un bouquet des fleurs lui ont été remis en dehors des plusieurs des témoignages et des éloges académiques éloquents en l’honneur de cet érudit de niveau scientifique élevé, au cours de cette cérémonie à laquelle ont participé le ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique, le ministre près le Président de la République ainsi que de la vice-ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) et des représentants des organismes internationaux, des sociétés savantes et des professeurs d’universités, rapporte l’ACP.

Pour le doyen de la faculté de médecine de l’UNIKIN, le Pr Jean-Marie Kayembe, il est de tradition ces derniers temps pour sa faculté d’honorer le 25 janvier de chaque année du vivant, ses différentes personnalités qui se sont distinguées dans leur prestation.

Cette année, la cérémonie a été consacrée aux témoignages sur le Pr Jean-Jacques Muyembe en trois temps : « Muyembe en tant qu’enseignant », « Muyembe en tant que chercheur en formant des docteurs à thèse en trois générations » et « Muyembe rendant service à la communauté ».

Ces témoignages ont été faits par ses anciens étudiants et des agrégés de thèse en médecine qu’il a formés en trois générations depuis 1973.
Il a souligné le sens de «l’humilité scientifique» et de nombreuses recherches approfondies effectuées par le Pr Muyembe dans les domaines de virologie et de microbiologie, en entrant notamment dans le secret du virus Ebola. Il lui a qualifié « d’un homme exceptionnel » dans son parcours.

Le doyen de la faculté de médecine de l’UNIKIN a rappelé plusieurs fonctions exercées par le lauréat qui est actuellement directeur général à l’Institut national de recherche biomédicale (INRB).

Thierry Mfundu

- Publicité -

EN CONTINU

notre sélection