Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min

RDC: « Si la dissolution devient inéluctable, elle aura lieu »

Après la sortie électrique de la présidente de l'Assemblée nationale, des plus en plus des partisans du président Félix Tshisekedi prêchent la dissolution de l'Assemblée nationale en République démocratique du Congo.

Les menaces de destitution du président de la République Félix Tshisekedi par la présidente de l’Assemblée nationale n’a visiblement pas produit les résultats escomptés.

De plus en plus, les proches du chef de l’Etat sont favorables à cette idée de dissolution de l’Assemblée Nationale pour selon eux répondre aux attentes du peuple qui ne veut pas de la coalition FCC-CACH.

Le premier a monté au créneau est le porte parole du chef de l’Etat, Kasongo Mwema qui est monté au créneau pour confirmer que la dissolution devient inéluctable et elle aura lieu.

« Le Président Felix Tshisekedi affiche de manière constante sa foi en la coalition FCC-CACH, parfois, contre l’avis de ses collaborateurs. Mais cette coalition ne saurait passer devant les intérêts du peuple congolais. Si la dissolution devient inéluctable, elle aura lieu, » a-t-il affirmé sur son compte Twitter.

Un autre poids lourd de l’UDPS, le professeur Cilumbu confirme que le président a pris une sérieuse option de dissoudre l’Assemblée nationale et soutien que Félix Tshisekedi n’est pas un homme du genre à faire des menaces en l’air. « Félix Tshisekedi a sérieusement pris l’option de la dissolution du parlement. Félix est naturellement un homme d’un tempérament froid. Il n’est par contre pas un homme à faire des menaces en l’air. S’il a décidé d’évoquer cette option radicale, qui relève constitutionnellement de ses prérogatives, croyez-moi, pour avoir connu l’homme … Il est sérieux et il le fera, » a dit Professeur Cilumbu, porte-parole UDPS.

Du côté de la présidence de la république, on préfère jouer à l’apaisement. Dans une note explicative du service de la communication de la présidence de la république, on affirme que la dissolution de l’Assemblée Nationale n’est pas dans l’agenda actuel du président Félix Tshisekedi.

Thierry Mfundu

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...