l'info en continu

RDC: Marche de Lamuka, Fayulu et Muzito escortés par la police

- Publicité-

La marche d’indignation contre les massacres de Beni et la balkanisation organisée ce vendredi 17 janvier par la coalition Lamuka a fini en ordre dispersé.

La police a usé des gaz lacrymogènes pour disperser la foule des militants venus nombreux manifester leur solidarité aux populations victimes des exactions de Beni.

- Publicité-

Le dispositif de sécurité mis en place par le Commissaire provincial de la police Sylvano Kasongo qui a interdit tout rassemblement de plus de 10 personnes, a bloqué la longue procession des militants de Lamuka habillés tout en blanc avec des bandeaux autour de la tête.

Le Général Sylvano Kasongo qui a tenté de négocier calmement avec Martin Fayulu et Adolphe Muzito en leur priant de rentrer chez eux, a reçu un refus total de la part des manifestants qui ont tenté de briser les lignes de la police.

Finalement, Martin Fayulu et Adolphe Muzito ont été escortés par la police et reconduite dans leurs residences respectives.

Quant au reste des manifestants, la police les a dispersé et l’on signale quelques échauffourées.

Quelques manifestants ont été arrêté et quelques autres blessés parmi lesquels le depute national Ados Ndombasi.

Le bilan n’a pas encore été donné officiellement.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU