l'info en continu

RDC/Kinshasa: Échauffourées entre les militants de Lamuka et la police

- Publicité-

La marche d’indignation de Lamuka pour soutenir la population de Beni victimes des massacres à répétition vient d’être disperser par la police, apprends-t-on par des temoins sur place.

Après la messe à la paroisse Sainte Famille au quartier 12 dans la commune de N’djili, habillés tout en blanc, Martin Fayulu et Adolphe Muzito accompagnés de leurs militants ont décidé de braver la police qui a mis en place un dispositif serré vers le marché de la Liberté sur le Boulevard Lumumba.

- Publicité-

Après une petite procession, des gaz lacrymogènes sont lancés et des tirs de sommation ont retentit pour disperser les manifestants. Ces derniers ont répondu par les pierres.

La police qui a reçu des consignes strictes à charger les manifestants et beaucoup ont pris la poudre d’escampette.

« Le régime de Kabila et Félix Tshisekedi continue à réprimer les manifestants pacifiques et à entraver la démocratie, en portant atteinte aux libertés publiques, dont celle de manifestation, tout cela, en violation de la Constitution.
Malgré, cette répression violente, dont l’objectif était de tuer des hauts responsables de Lamuka, pretextant que ce sont des balles perdues, nous nous réorganisons pour déposer les gerbes de fleurs, aux pieds de la Statue de notre héros national Patrice Emery Lumumba, » a écrit Steve Kivuata, secrétaire général de Nouvel Élan sur son compte Facebook.

On signale déjà sur place plusieurs arrestations.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU