27 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

samedi, avril 4, 2020
Publicité

En RDC, le problème Ne Muanda Nsemi

Arrêté, puis libéré, Ne Muanda Nsemi, leader d'un mouvement mystico-politique s'est autoproclamé "Président", paradant sans être inquiété dans les rues de la RDC, défiant le président Félix Tshisekedi.

Dans un cortège “présidentiel”, l’ancien député Zacharie Badiengila alias Ne Muanda a paradé aux côtés de ses partisans dans les rues de Matadi, dans le sud-ouest de la RDC, sans être inquiété. L’homme qui s’est autoproclamé “Président de la RDC” continue donc de se comporter en tant que tel. Dans une vidéo diffusée notamment sur les réseaux sociaux, et consultée par POLITICO.CD, on le voit niché sur le toit d’un 4×4, accompagné d’autres véchicules et d’une colonne de ses partisans qui chantent.

“Il est là, il est là le vaillant”, chantent-il en lingala, sous les regards hébétés de quelques passants.

- Publicité-

Chef d’une secte mistico-politico-réligieux, “Ne Muanda Nsemi” qui s’est autoproclamé président de la République, accusant le président Félix Tshisekedi servir les intérêts rwandais “étant donné que son épouse est un agent du Rwanda.

Ce samedi 11 janvier 2020, une plainte contre été déposé auprès du procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe par quelques membres de la tribu Shi, de l’épouse du président Tshisekedi, contre cet ancien député national.

A la tête d’un mouvement sécessionniste

Ce gourou est pourtant en liberté provisoire, à la suite de son arrestation en mai dernier. Il revenait déjà d’une longue cavale, pourchassé par les services de sécurité. Il s’était échappé de la prison de Makala en mai 2017, avec des centaines d’autres détenus.

Son mouvement, Bundu Dia Kongo prône la restauration du royaume Kongo, qui connut son apogée au XVIe siècle et dont l’autorité s’étendait sur l’actuel Kongo-Central et des territoires aujourd’hui situés en Angola, au Congo-Brazzaville et au Gabon.

En 2008, la secte avait été visée par une opération militaire, après avoir mené une série d’attaques contre des agents de l’Etat et avoir appelé la population locale à chasser de la province les « non-originaires ».

Jamais arrêté, Ne Muanda Nsemi avait amorcé un rapprochement avec l’ancien président Joseph Kabila à partir de la fin de 2015. Il a fait brutalement volte-face dans un climat de tensions politiques liées au maintien au pouvoir du chef de l’Etat au-delà du terme de son mandat. Depuis janvier, ses adeptes ont été à l’origine de plusieurs attaques meurtrières au Kongo-Central et notamment à Kinshasa.

- Publicité -

EN CONTINU

Covid-19 : 14 nouveaux cas confirmés et 62 patients en bonne évolution

Dans le bulletin sur la situation de la pandémie du vendredi 03 avril, l'Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) a fait savoir...

Covid-19: “La police sera déployée à Gombe dès ce dimanche et les barrières établies dès le lundi” (Gen.Sylvano Kasongo )

La police nationale annonce qu'en vertu de la décision du gouverneur de la ville de Kinshasa selon laquelle "la commune de la...

Kinshasa : Mike Mukebayi, libéré de la prison centrale de Makala, est rentré chez lui

Le député provincial Mike Mukebayi a quitté la prison centrale de Makala vendredi 03 avril 2020 dans la soirée.

Coronavirus en RDC : l’ambassade des USA dit n’avoir pas discuté avec le Dr Muyembe de la question du vaccin

La déclaration du Coordonnateur technique de la riposte contre le Coronavirus, Dr Muyembe Tamfum, sur le choix de la RDC comme zone...

COVID-19 : “La RDC a été choisie pour faire des essais cliniques de vaccins” (Dr Muyembe)

Lors de la conférence de presse conjointe tenue vendredi 03 avril 2020 conjointement par le ministre de la Communication, la cellule de...

notre sélection

Le ministre Molendo Sakombi n’a pas le Coronavirus!

Contrairement à des rumeurs répandues dans la journée du lundi à travers les réseaux sociaux en République démocratique du Congo, le ministre...

RDC: Condamné à 5 ans de prison, Oly Ilunga dénonce des “poursuites judiciaires politiquement engagées “

L'ancien ministre de la Santé, Oly Ilunga, dénonce des vices de procédure dans l'arrêt rendu le 23 mars 2020 par la...

RDC: Inauguration de la Clinique de Panzi du Dr Mukwege à Kinshasa

L'inauguration consacre la promesse du premier prix Nobel congolais au développement d’un nouveau One Stop Center dans la capitale congolaise de plus...