Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider

jeudi, juin 4, 2020
DRC
3,644
Personnes infectées
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
3,071
Personnes en soins
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
495
Personnes guéries
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min
DRC
78
Personnes mortes
Updated on 4 June 2020 à 15:31 15 h 31 min

Diplomatie : l’ancien ambassadeur de la RDC au Japon, Ramazani Bin Kithima, a été arrêté

Ramazani Bin Kithima, ancien ambassadeur de la RDC au Japon, est aux arrêts. Il a été arreté le mercredi 8 janvier 2020 au batiment du ministère des Affaires Etrangères après avoir agressé physiquement, avec intention de nuire et causer du tort, l’ambassadeur Kilufya Kamfwa, directeur de cabinet de la ministre des Affaires étrangères, en présence de plusieurs temoins.

Détente provisoirement, le diplomate a été entendu sur procès-verbal au Casier Judiciaire.

Toutes les dispositions, a-t-on appris des sources judiciaires, sont prises pour qu’aucun préjudice ne soit causé à ce dossier jusqu’à ce que justice soit faite.

Les citoyens congolais résidant au Japon ont initié une pétition éxigeant son limogeage.

Trois faits lui étaient reprochés: escroquerie et conflit d’intérêt; deplacement de la Chancellerie sans l’aval de la Centrale; la vente, dans l’opacité la plus totale, de l’immeuble de l’Etat congolais de 6 niveaux à Tokyo qui abritait la chancellerie, la résidence de l’ambassadeur et celle des diplomates. La valeur dudit immeuble est estimé à dix millions de dollars américains.

À en croire divers témoignages, ce diplomate, s’est déjà illustré plusieurs fois dans des actes de violence et d’agression physique.

Le cas le plus flagrant est celui qui a fait le buzz sur internet, le montrant entrain de se battre contre un jeune homme de 21 ans, fils de diplomate, qui resistait face au déguerpissement forcé de l’ambassade que Didier Ramazani Bin Kithima a cédé au nouvel acquéreur.

Plusieurs vidéos liées aux frasques de ce personnage continuent de faire la Une des réseaux sociaux.

Thierry Mfundu

- Publicité -

2 Commentaires

  1. Pour quelqu’un qui touche mensuellement 15.000fc , qu’est-ce qui peut lui rester???.
    L’honorable Delly Sesanga avait déposé au bureau de l’Assemblée Nationale une proposition de réduction des émoluments des députés, des sénateurs, des hauts fonctionnaires de ce pays, des ministres, plus loin le traitement du président de république, où on est avec cette proposition ??
    Retenus à la source des agents mal payés ?? Ça se fait dans quel monde??
    Congolais soyons conscients des actes que nous posons.

Comments are closed.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...