l'info en continu

Mort des prisonniers à Makala: le ministre des finances accusé d’avoir refusé de débloquer les fonds

- Publicité-

La mort de trois prisonniers le dimanche dernier à la prison centrale de Makala n’a pas laissé indifférent le Ministère de la justice que presque tout le monde a pointé du doigt.

Ce dernier qui se dit préoccupé par la mort de ces trois détenus à la prison centrale de Makala à Kinshasa rejette la responsabilité à son collègue des finances qu’il accuse d’avoir refuser de débloquer les fonds pour le ravitaillement des prisons en médicaments en dépit des plusieurs démarches effectuées auprès de lui.

- Publicité-

« Nous avons toujours cherché à approvisionner les prisons après trois mois. Nous avions fait pression au Premier ministre et au ministre des Finances, mais rien n’est encore fait », s’est plaint le vice-ministre de la Justice, Bernard Takayite dans une interview accordée lundi 6 janvier à Radio Okapi.

Bernard Takayite dit ne pas comprendre pourquoi le ministère des Finances ne débloque pas le fonds sollicité.

« Ça fait trois mois que nous sommes derrière ce dossier, et nous ne comprenons pas. C’est dans toutes les prisons qu’on nous appelle. Nous disons que nous nous battons pour que cet argent soit libéré », s’est-il désolé.
Il a indiqué avoir appris aux dernières nouvelles que le ministère des Finances aurait débloqué 40% du fonds demandé.
« Mais ce fonds n’est toujours pas arrivé dans les comptes des banques commerciales qui doivent le décaisser », a précisé Bernard Takayite.

Il sied de rappeler que trois personnes sont mortes à la prison centrale de makala, le 5 janvier 2020, à la suite d’une pénurie en nourriture et en médicament, avait alerté la Fondation Bill Clinton pour la paix.

Cette structure a demandé à l’État congolais de donner des explications et mêmes des dédommagements aux familles de ces personnes décédées.

Elle avait demandé aux familles des victimes de porter plaintes contre le gouvernement et le ministère public en vue de leur éventuel dédommagement.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU