l'info en continu

L’Université de Kinshasa « fermée jusqu’à nouvel ordre » après des émeutes

- Publicité-

Pour garantir la sécurité après les troubles causés à l’ordre public le 06 janvier 2020 à l’Université de Kinshasa, Thomas Luhaka, ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, en accord avec Sylvestre Ilunga, premier ministre et en concertation avec le Comité National de Sécurité, a suspendu les activités à l’Unikin jusqu’à nouvel ordre.

A en croire le communiqué de presse parvenu ce 07 janvier 2020 à la rédaction de POLITICO.CD, le ministre de l’Enseignement supérieur a également notifié qu’il y aura une opération d’identification pour permettre une réinstallation rapide dans les homes des étudiants réguliers.

- Publicité-

Sur ce, il est demandé aux occupants des homes de l’Université de Kinshasa d’évacuer momentanément les lieux à partir de ce jour.

Par ailleurs, Thomas Luhaka a invité les Autorités compétentes de la Police Nationale Congolaise et de la Justice de procéder à l’identification et à l’arrestation des auteurs de ces forfaits afin de subir la rigueur de la loi.

Rappelons que les étudiants de l’Université de Kinshasa (Unikin) avaient organisé une manifestation ce lundi 06 janvier pour protester contre la hausse des frais académiques. Selon le Commissariat provincial de la Police Nationale Congolaise ville de Kinshasa, il y a eu 7 blessés graves, 2 policiers légèrement blessés, des batiments saccagés et des étudiants interpellés.

Jeancy Ngampuru /POLITICO.CD

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU