Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

vendredi, mai 29, 2020
DRC
2,660
Personnes infectées
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
2,210
Personnes en soins
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
381
Personnes guéries
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 29 May 2020 à 5:23 5 h 23 min

Unikin: blessés, dégâts matériels, destructions et situation confuse

La manifestation des étudiants ce lundi 06 janvier a dégénéré au campus universitaire de Kinshasa. Des étudiants ont brûlé des pneus devant le bâtiment administratif de l’UNIKIN.

Sur place, l’on note plusieurs dégâts matériels et destruction méchante. Les informations à notre possession font état des actes de vandalisme notamment au siège de l’APUKIN.

Parmi les dégâts collatéraux de cette action, l’on signale aussi la destruction des pare brises de certains véhicules se trouvant dans le parking dont le grand bus Tata et la jeep Toyota Land cruiser de la Fac Polytechnique.

On apprends aussi qu’un véhicule appartenant à un chef des travaux de l’ISTM a été incendié.

Nos journalistes sur place et des témoins notent plusieurs blessés parmi les étudiants.

La police est intervenue avec des gaz lacrymogène et à l’arrestation des plusieurs étudiants considérés comme fauteurs des troubles.

Un usage disproportionné de force que dénonce le ministre Billy Kambale dénonce sur le site universitaire dotée de sa garde sensée protéger les étudiants

À la base de cette situation, les étudiants de cette université publique dénonce la hausse des frais académiques fixés à 490500FC pour les classes de recrutement et 485500 pour les classes montantes. Cela après la réunion tenue jeudi dernier entre représentants du conseil des partenaires ( COPA-UNIKIN).

Depuis ce dimanche les étudiants brûlent des pneus en signe de protestation à l’UNIKIN. Ce lundi la police a été déployée pour aller maitriser les manifestants.

Pour le numéro 1 de la police à Kinshasa, Sylvano Kasongo justifie l’acte de la police par le fait que selon lui, certains étudiants commençaient à manifester en déhors du site universitaire.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...